NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Plus soudés que jamais, les Lakers font bloc à l’extérieur

Toujours invaincus après sept déplacements cette saison, les champions en titre ont profité de ces matchs à l’extérieur pour resserrer davantage leurs liens.

Les Lakers reçus sept sur sept. Pour la première fois de son histoire, la franchise californienne a débuté une saison en remportant ses sept premiers matchs disputés à l’extérieur. Soir après soir, les champions en titre montent en puissance et impressionnent par leur force de frappe collective.

Au sortir de l’intersaison la plus courte de l’histoire (71 jours), nombreux étaient ceux qui s’attendaient pourtant à voir les « Purple & Gold » démarrer en douceur, tel un diesel. Mais un peu plus de trois semaines après le coup d’envoi de cet exercice 2020/21, ils possèdent déjà le meilleur bilan de la Ligue (10 victoires, 3 défaites), renforçant leur statut de favoris à leur propre succession.

Si tout est encore loin d’être au point chez les Lakers, ces derniers ont en tout cas pu s’appuyer sur leurs deux « road trips » dans la conférence Ouest (Spurs, Grizzlies, Rockets, Thunder) pour se mettre en route, après une entame contrastée à domicile (2-2).

« À l’extérieur, nous avons une sorte de « mentalité bunker », il n’y a que nous », confiait LeBron James à ESPN, dans la foulée de la victoire de son équipe à Oklahoma City. « Et ça s’est même renforcé davantage avec les restrictions dues au Covid-19 et tout ce qui s’y rapporte. Ça nous rapproche encore plus. »

Se concentrer sur le jeu, rien d’autre

En plus du « King », Anthony Davis est assurément celui qui symbolise le mieux cet état de contrôle des champions en titre. Car, jusqu’à présent, l’intérieur All-Star ne force rien et semble même s’économiser, faisant le minimum syndical (22.1 points, 8.5 rebonds, 2.9 passes, 1.1 interception et 1.7 contre de moyenne).

Pour autant, « AD » n’en oublie pas de se montrer dominateur dès qu’il le faut, à savoir dans les premier et quatrième quarts-temps. Le tout sans jamais se soucier de la présence, ou non, de spectateurs dans les gradins. Ce qui rend en apparence les matchs relativement similaires.

« Est-ce vraiment un match à l’extérieur ? On ne sait pas. Il n’y a pas de public. La seule différence, c’est l’apparence du parquet. Quoi qu’il en soit, nous jouons aussi dur que possible chaque soir. Nous sommes encore en phase d’adaptation et, quand nous l’emportons, on le voit avant tout comme un bonus. »

À Houston, les Lakers ont tout de même pu disputer deux rencontres devant quelque 3 000 personnes, puisque les Rockets font partie des rares franchises pouvant accueillir du public dans leur salle.

Continuer d’échapper au virus

Parmi les nouveaux venus chez les « Purple & Gold » cet automne, Montrezl Harrell n’a quant à lui que faire de ces histoires de huis clos.

« Je me fiche de la présence, ou non, des fans dans les salles », assène le Sixième homme de l’année 2020. « Ce ne sont pas eux qui vont marquer un panier ou réussir un stop défensif. Ça n’a aucune influence sur ce qu’il se passe sur le parquet, donc je n’y prête simplement pas d’attention. Nous avons toujours su exécuter notre plan de jeu, tant offensivement que défensivement, de façon à gagner nos matchs. Nous avons effectué un super travail à l’extérieur jusqu’à présent et nous continuerons de le faire. »

Le mot de la fin est pour Frank Vogel, coach des Lakers, qui fait pour le moment partie des privilégiés. En effet, malgré ces nombreux déplacements, l’effectif des Angelenos est pour le moment épargné par le Covid-19. Et il souhaite évidemment que cela dure.

« Nous voulons être l’équipe qui respecte mieux que quiconque les protocoles sanitaires en NBA. Nous voulons être les meilleurs à ce niveau. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Lebron James 36 34.6 50.9 35.8 69.2 0.6 7.4 8.0 7.8 3.8 1.1 0.6 1.6 25.8
Anthony Davis 23 32.8 53.3 29.3 71.5 2.0 6.3 8.4 3.0 2.0 1.3 1.8 1.8 22.5
Dennis Schroder 33 31.2 44.0 31.7 83.1 0.5 2.9 3.5 4.5 2.3 0.9 0.2 2.7 14.9
Montrezl Harrell 37 24.1 62.6 0.0 75.6 2.4 4.0 6.4 1.1 1.1 0.6 0.7 2.1 13.8
Kyle Kuzma 36 25.9 44.4 36.5 63.2 2.1 4.6 6.7 1.1 1.5 0.4 0.6 1.8 11.5
Kentavious Caldwell-pope 33 26.1 43.8 40.2 84.8 0.5 1.9 2.4 1.4 1.0 0.8 0.3 1.7 8.7
Talen Horton-tucker 33 17.5 44.1 28.6 82.1 0.3 2.1 2.4 2.0 1.3 0.8 0.6 2.1 7.2
Alex Caruso 29 19.9 42.8 40.0 69.6 0.6 2.2 2.8 2.4 1.1 1.0 0.2 1.8 5.8
Markieff Morris 31 17.4 40.7 32.2 69.0 0.7 3.1 3.8 1.0 0.6 0.2 0.3 1.6 5.4
Marc Gasol 35 20.1 40.3 36.5 80.6 0.7 3.4 4.1 2.0 0.9 0.5 1.3 2.3 4.8
Wesley Matthews 30 20.2 35.6 33.7 80.0 0.4 1.1 1.5 1.1 0.5 0.5 0.4 1.4 4.2
Damian Jones 3 10.2 100.0 0.0 100.0 0.7 1.0 1.7 0.0 0.0 0.0 1.3 2.0 4.0
Alfonzo Mckinnie 18 4.6 53.3 41.7 62.5 0.4 0.7 1.1 0.1 0.1 0.1 0.0 0.4 2.3
Quinn Cook 16 3.9 46.2 38.5 80.0 0.0 0.3 0.3 0.3 0.2 0.1 0.1 0.1 2.1
Devontae Cacok 4 4.3 100.0 0.0 0.0 0.2 1.0 1.2 0.0 0.5 0.5 0.0 0.0 2.0
Kostas Antetokounmpo 3 6.4 33.3 0.0 50.0 0.7 2.0 2.7 0.0 1.7 0.3 0.7 1.0 1.0
Jared Dudley 11 6.9 28.6 40.0 0.0 0.4 1.4 1.7 0.5 0.2 0.1 0.1 0.6 0.5

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |