NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
PHI77
DAL66
BRO83
ORL64
NYK83
SAC70
MEM61
LAC53
DEN
WAS3:00
MIL
NOR3:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • DEN1.27WAS3.85Pariez
  • MIL1.27NEW3.95Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Ses pivots dans le dur, Nick Nurse tenté par le « small ball »

Au cœur de cette mauvaise entame de saison (une victoire en sept matches), le coach des Raptors n’est pas vraiment aidé par ses recrues au poste de pivot.

Aron Baynes est passé complétement à côté de son retour à Phoenix, où il avait brillé avec les Suns la saison passée, au point de signer son meilleur exercice en carrière, et de loin. Mercredi soir, le pivot s’est contenté de capter cinq rebonds, manquer un tir ouvert à 3-points puis une finition abordable sous le cercle pour démarrer la rencontre.

Et c’est à peu près tout. Après 13 minutes de jeu, il a quitté ses coéquipiers sans marquer de point. Pour la deuxième fois de suite. Le pivot traverse une très mauvaise passe depuis ses deux premières sorties plutôt convaincantes avec sa nouvelle équipe (24 points en cumulé à 11/20 aux tirs).

Sur ses cinq derniers matches, l’Australien n’a compilé que 13 petits points avec un terrible 6/25 aux tirs.

Faire de la place à Chris Boucher ?

Le pivot ne parvient plus à sanctionner de loin alors qu’il tournait à un très respectable 35% de réussite l’an passé, avec notamment une pointe de folie à 9/14 et 37 points inscrits. Pire, il affiche des limites pour finir près du cercle, signe d’un joueur en manque de confiance.

« Aron a connu quelques matches compliqués après deux bons matches pour débuter » peut constater Nick Nurse. « Il faut le ramener à un niveau de jeu au moins acceptable, dans la moyenne ou peut-être légèrement au-dessus. Il semble être le genre de joueur capable de produire soit de très bons matches, soit l’inverse. On a besoin de trouver un juste milieu, on va continuer à étudier ça. »

Le souci pour Nick Nurse et les Raptors, c’est que son remplaçant, Alex Len, arrivé lui aussi durant la dernière intersaison, n’est pas beaucoup mieux sur ce début de campagne. Les deux hommes combinent jusqu’ici environ 8 points et 8 rebonds. C’est loin des 23 points et 15 rebonds apportés en moyenne la saison passée par la paire Serge Ibaka – Marc Gasol, que la doublette Aron Baynes – Alex Len a numériquement remplacé.

Alors quelles solutions ? L’une d’elles mène à Chris Boucher. Signataire d’un joli contrat durant l’intersaison, l’intérieur confirme jusqu’ici la confiance placée en lui.

Avec ses 12 points, 5 rebonds et 2 contres en à peine 20 minutes de jeu, il est la principale source d’énergie du banc des Raptors, loin devant Norman Powell, en perdition avec son tir lui aussi.

Un essai concluant face aux Suns

Moins costaud et moins grand qu’Aron Baynes et Alex Len, Chris Boucher est assurément le plus « vertical » des trois. Avec lui, à la place de l’Australien, et Norman Powell plutôt que… Pascal Siakam, Toronto présente son cinq le plus efficace pour surpasser son adversaire au score.

Le titulariser quitte à affaiblir le banc, donc ? « Je dois évaluer l’ensemble », redit le technicien qui semble, dans tous les cas, tenté par le « small ball ». À Phoenix, malgré la présence de Deandre Ayton en face, il a préféré finir le match avec Kyle Lowry, Fred VanVleet, Norman Powell, OG Anunoby et Pascal Siakam en guise de pivot.

« J’ai trouvé ça plutôt concluant », assure le coach. « On est revenu au score et notre défense a semblé très bonne. Ce cinq nous permet de « switcher ». Phoenix a essayé de forcer un peu à l’intérieur mais on a répondu présent en nous ruant sur Ayton, en faisant les bons changements pour qu’il y ait des centimètres face à lui. »

À voir quelle piste Nick Nurse va privilégier la nuit prochaine à Sacramento, face à Richaun Holmes et Hassan Whiteside.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |