NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
PHO128
OKC101
UTH114
DAL122
MIL106
TOR114
MIA48
IND48
LAL10
DEN9
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

La folle soirée d’un « shooteur » en feu, Aron Baynes

En scorant 37 points, avec neuf paniers primés, l’Australien des Suns a explosé plusieurs records en carrière face aux Blazers.

Et dire que Monty Williams ne l’avait pas aligné lors du match précédent, face aux Raptors, pour un souci de « matchup »… Cette nuit pour la réception des Blazers, Aron Baynes a profité de l’absence de Deandre Ayton pour récupérer la place de pivot titulaire. Et il a surtout profité de son duel avec son homologue d’en face, Hassan Whiteside.

« C’était son meilleur match en carrière, ça arrive, ne peut que concéder le Blazer. Il a pris 23 tirs, il est devenu chaud. Une fois qu’il a rentré ce « step-back » devant Damian (Lillard), je savais qu’il se sentait bien. »

Car oui, l’Australien a bien sanctionné le meneur des Blazers en le feintant à 3-points, puis en prenant un pas de recul vers la ligne. Symbole d’une folle soirée pour lui, qui a terminé avec 37 points (12/23 dont 9/14 de loin !) et 16 rebonds. Jamais il n’avait scoré autant de points dans un match (précédent record à 26 unités) et jamais un Australien n’avait d’ailleurs scoré autant dans la ligue. En une soirée, Baynes a marqué plus que… sur ses six dernières sorties.

« C’est ce qu’il y a de drôle avec la NBA, ça peut être complètement différent d’une nuit à l’autre, note le héros du match. Si vous jouez dans le système de Monty, il vous met généralement en position pour réussir. » « C’est exactement ce que j’avais imaginé ce matin !, en rigole son coach. Que Aron score 37 points avec neuf trois-points. Quand il a commencé à en rentrer quelques-uns, on a commencé à jouer pour lui. »

Il remercie Brad Stevens pour sa réussite

À base de simples « pick-and-pop » pour lui permettre d’obtenir de bons tirs, en majorité ouverts et quasi exclusivement en tête de raquette, un peu à gauche, contre lesquels Whiteside et la défense collective des Blazers n’a pas pu lutter. Le tout pour atteindre un 9/14 de loin digne d’un Stephen Curry, alors que l’intérieur n’avait jamais inscrit plus de… 4 tirs primés dans le même match.

Sa réussite longue distance, qui lui a permis d’égaler un record de franchise détenu par Channing Frye et Quentin Richardson, et Rex Chapman (en playoffs), est bien sûr le fait le plus marquant dans sa performance.

« Un grand bravo à Brad Stevens, salue Baynes, qui a vraiment commencé à allumer de loin l’année dernière avec les Celtics. Quand j’étais à Boston, il a vu que je bossais dessus (son tir) et m’a dit que prendre ce tir à  3-points était le meilleur shoot pour l’équipe. Quand votre coach vous donne une telle confiance, ça déteint sur vous. C’est la même chose avec Monty. »

Aron Baynes Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2012-13 SAN 16 9 50.0 0.0 58.3 0.8 1.3 2.0 0.3 1.4 0.1 0.7 0.4 2.7
2013-14 SAN 53 9 43.6 0.0 90.5 1.1 1.7 2.7 0.6 1.5 0.0 0.7 0.1 3.0
2014-15 SAN 70 16 56.6 25.0 86.5 1.6 3.0 4.5 0.5 2.3 0.2 0.9 0.3 6.6
2015-16 DET 81 15 50.5 0.0 76.4 1.7 3.0 4.7 0.6 1.9 0.3 0.8 0.6 6.4
2016-17 DET 75 16 51.3 0.0 84.0 1.5 3.0 4.4 0.4 2.2 0.2 0.7 0.5 4.9
2017-18 BOS 81 18 47.1 14.3 75.6 1.6 3.8 5.4 1.2 2.5 0.3 1.0 0.6 6.0
2018-19 BOS 51 16 47.1 34.4 85.5 1.7 3.0 4.7 1.1 2.5 0.2 0.8 0.7 5.6
2019-20 PHX 42 22 48.0 35.1 74.7 1.7 4.0 5.6 1.6 3.4 0.2 1.2 0.6 11.5
Total   469 16 49.5 32.7 80.0 1.5 3.0 4.5 0.8 2.2 0.2 0.9 0.5 6.0

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Phoenix Suns en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés