Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.82PHI1.96Pariez
  • OKL4.65GOL1.18Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Les Wolves font la chasse aux tirs à mi-distance

Comme d’autres équipes, Minnesota veut limiter les tirs à mi-distance. Lors du premier match, le message est mal passé.

Le tir à mi-distance n’a pas bonne presse en NBA depuis plusieurs années, et à Minnesota aussi, on a décidé de l’abandonner. A priori, le message ne passe pas puisque face aux Grizzlies, D’Angelo Russell et ses coéquipiers ont pris 14 tirs entre la raquette et la ligne à 3-points. L’an passé, ils en prenaient moins de 7 par match, et l’objectif de Ryan Saunders est de faire baisser encore davantage ce chiffre.

« Mon point de vue n’a pas changé depuis cet été ou pendant la quarantaine » prévient-il dans le Star Tribune. « On a des évaluations pour nos tirs. On a des tirs qui rapportent beaucoup par possession, et il s’agit des tirs près du cercle, des lancers-francs et des 3-points ouverts. J’ai aussi trouvé que beaucoup de nos tirs à mi-distance étaient une première option. »

À l’arrivée, les Wolves terminent avec un affreux 3 sur 14 à mi-distance face à Memphis, et D’Angelo Russell, qui apprécie ces tirs, va devoir se faire violence.

« Il faut respecter ce que demande le coach » reconnaît l’ancien meneur des Nets. « Au final, il faut respecter ce qu’on essaie de faire, de rester dans le système, tout en essayant de rester soi-même. Il faut simplement trouver le bon équilibre pendant le match. Tous ces matches et ses entraînements doivent nous servir à en tirer profit. »

Ce soir, les Wolves retrouvent les Grizzlies, et le coach de Minnesota pourra observer si ses joueurs ont bien compris le message, et surtout s’ils ont compris qu’il y a peut-être, à chaque possession, une meilleure option.

« C’est difficile parfois de classifier quand on prend beaucoup de tirs à mi-distance. Parfois,  pour certains gars, ce sera un bon tir, alors que pour d’autres, ça ne sera pas le cas en fonction du chrono. C’est quelque chose sur laquelle on travaille » conclut ainsi le technicien de Minneapolis.

Tags →
A lire aussi