Matchs
NBA hier
Matchs
hier
MIL127
BRO104
LAL77
GSW72
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA1.79IND2.08Pariez
  • DET2.65CHI1.51Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Isaac Okoro donne la victoire aux Cavaliers sur un ultime rush

Isaac Okoro n’en finit plus de surprendre en attaque. Le rookie sorti de la fac d’Auburn score 16 de ses 18 points en dernier quart-temps, dont le panier de la gagne face à Indiana (107-104).

Déjà à l’entraînement, il avait fait le coup avec un 3-points en stepback. Quelques jours plus tard, voilà que le rookie de Cleveland, Isaac Okoro, remet le couvert, mais cette fois en match !

Face aux Pacers, Okoro a non seulement compilé 18 points à 6/9 aux tirs dont 2/4 à 3-points, mais il a surtout montré qu’il pouvait déjà être décisif, avec le layup (plus la faute) de la victoire (107-104).

Titulaire en lieu et place de Collin Sexton, touché à la cheville, Okoro s’est montré hésitant et à vrai dire emprunté en début de partie. Et puis, au retour des vestiaires, c’est un tout autre joueur qui est réapparu.

« Je voulais qu’il tire à chaque fois qu’il était ouvert, c’était assez simple comme message », explique J.B. Bickerstaff pour Cleveland.com. « Il est évidemment capable de rentrer des tirs. Je trouvais qu’il n’était pas à l’aise à ce moment-là, il cherchait encore son rythme. Mais je voulais qu’il ait confiance et que ses coéquipiers lui donnent confiance, quand il est ouvert, de prendre ses tirs et le reste allait venir. Sa capacité à aller vers le cercle si la défense monte. Il est difficile à tenir et c’est un bon finisseur, on voulait qu’il ait confiance sur son jeu d’attaque. »

« Je réfléchissais beaucoup trop en première mi-temps »

Le message a été reçu cinq sur cinq par l’ancien d’Auburn qui a fini par scorer 16 de ses 18 points dans le dernier quart, avec un joli panier renversé, plus la faute, et donc cette ultime course folle pour inscrire le panier de la gagne, là aussi avec la faute en prime.

« C’est incroyable. J’étais un peu nerveux au début pour mon tout premier match en NBA mais mes coéquipiers m’ont donné confiance en me disant de prendre mes tirs quand je suis ouvert. Je réfléchissais beaucoup trop en première mi-temps mais ils m’ont donné confiance pour shooter et jouer mon jeu librement en deuxième mi-temps. »

Pas forcément attendu à pareille fête en attaque, Isaac Okoro continue donc de surprendre par la stabilité de son tir et ses finitions toute en puissance près du cercle. D’abord recruté pour ses qualités défensives, Okoro démontre qu’il n’a pas peur des contacts en chemin vers le panier. Quand la confiance va…

Tags →
A lire aussi