NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
ATL129
IND117
NYK117
NOR109
MIA11
BRO8
CHA
POR1:00
ORL
HOU1:00
TOR
OKC1:00
DAL
SAC1:30
LAC
MIN4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.5POR1.56Pariez
  • ORL1.89HOU1.96Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Après la déprime aux Hornets, Nicolas Batum veut retrouver le « plaisir de jouer » aux Clippers

Le Français débarque chez les Clippers pour retrouver le plaisir de jouer avec des mois très compliqués à Charlotte.

Le tunnel aura été long, parfois très sombre, mais Nicolas Batum veut enfin en sortir en quittant Charlotte pour Los Angeles. « Je n’étais pas au top depuis plus d’un an » confie-t-il au Parisien. « Oui, j’ai fait une mini-déprime. Et forcément tu commences à réfléchir. Même si tu sais qui tu es, tu te poses des questions et tu te demandes si les gens de l’extérieur n’ont pas raison finalement. Tu lis les détracteurs, les commentaires négatifs… Et tu commences à croire à cette réalité-là. »

« J’ai essayé de parler de ma situation avec la franchise. En 2016, j’ai peut-être été trop payé par rapport à ce que je suis, mais je n’y suis pour rien ! Quand on m’a proposé ce contrat, ce n’est pas vraiment le prix que j’avais en tête. Après, il y a eu des changements de stratégie… »

« Quand l’info de la fin de mon aventure aux Hornets est tombée, je me suis rendu compte que ma cote était encore très très élevée »

« Quand on me dit : ‘Nicolas, focus trois points, défense et encourage les jeunes’, ça me fait chier de le faire, mais je vais quand même le faire », poursuit-il. « Et ils me payent 27 millions pour faire ça ? (rires) J’aurais pu faire plus, mais je ne vois pas comment car je suis un joueur qui respecte la hiérarchie, même si je ne suis pas d’accord. En quinze ans de carrière, il n’y a que 18 mois où ça s’est mal passé… Il faut avoir le recul nécessaire au moment de juger ma carrière. Bien sûr que je sais encore jouer ! Je ne suis pas cramé comme j’ai pu l’entendre. »

Le Français avoue avoir pensé à la retraite, mais il aura suffi de quelques minutes après l’annonce de sa rupture de contrat avec les Hornets pour que la confiance revienne. « On a pu croire, surtout en France, que j’étais fini. Mais quand l’info de la fin de mon aventure aux Hornets est tombée, je me suis rendu compte que ma cote était encore très, très élevée. On a décidé de parler avec six équipes, alors que la liste était bien plus longue. »

Après avoir beaucoup hésité avec les Warriors, « Batman » a choisi les Clippers, convaincu par les mots de Tyronn Lue, qui veut lui confier 15 minutes par match pour faire souffler les titulaires, mais aussi ceux de Paul George et Kawhi Leonard. Comme pour Serge Ibaka, « The Klaw » a essayer de faire la différence par texto, confie d’ailleurs Nicolas Batum chez BeIN Sports.

 « Ici, j’entame un nouveau départ, on ne va plus me parler de mon contrat »

Heureusement que l’ancien Hornet a eu un déclic il y a trois mois et qu’il s’est entraîné comme un acharné depuis pour revenir à son meilleur niveau, assurant qu’il ne s’était pas senti aussi bien depuis qu’il a été drafté en 2008.

« Il fallait repartir et mettre de côté ce qu’il s’était passé. J’ai commis des erreurs, je me suis laissé aller, j’aurais pu faire plus » regrette-t-il, heureux de ne plus entendre parler de Charlotte. « J’ai l’impression de recommencer quelque chose, recommencer une carrière NBA. C’est comme un premier jour d’école ! Et il y a longtemps que je n’avais pas ressenti ça. Il y a un état d’esprit différent ici et je veux m’en nourrir » assure-t-il, insistant en parallèle chez BeIN sur ses discussions avec ses nouveaux camarades, bien décidés à corriger les erreurs de l’an passé.

Un revanchard qui en rejoint d’autres donc, pour redorer son blason, se battre pour le titre, mais surtout retrouver le plaisir de jouer. « On me dit : ‘Tu vas faire fermer des bouches’. Mais moi je m’en fous de fermer des bouches, je n’ai plus rien à prouver au moment où j’entame ma 13e année NBA. Je n’ai pas une carrière Hall of Fame, mais je n’ai pas non plus aligné 3 points de moyenne en carrière. Ici, j’entame un nouveau départ, on ne va plus me parler de mon contrat (…) L’objectif sera d’aller le plus loin possible et moi, je veux y contribuer à ma manière. Je veux surtout reprendre du plaisir sur un terrain. Je sais très bien que je ne jouerai pas trente minutes par match. Et je l’ai dit au propriétaire des Clippers, je sais qui je suis aujourd’hui et je sais ce que je peux faire. »

Nicolas Batum Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 POR 79 18 44.6 36.9 80.8 1.1 1.7 2.8 0.9 1.8 0.6 0.6 0.5 5.4
2009-10 POR 37 25 51.9 40.9 84.3 0.9 3.0 3.8 1.2 2.2 0.7 0.7 0.7 10.1
2010-11 POR 80 32 45.5 34.5 84.1 1.4 3.2 4.5 1.5 2.4 0.9 1.0 0.6 12.4
2011-12 POR 59 30 45.1 39.1 83.6 1.4 3.2 4.6 1.4 1.8 1.0 1.5 1.0 13.9
2012-13 POR 73 38 42.3 37.2 84.8 1.3 4.3 5.6 4.9 1.9 1.3 2.6 1.1 14.3
2013-14 POR 82 36 46.5 36.1 80.3 1.4 6.0 7.5 5.1 1.9 0.9 2.5 0.7 13.1
2014-15 POR 71 34 40.0 32.4 85.7 0.9 5.0 5.9 4.8 1.5 1.1 1.9 0.6 9.4
2015-16 CHA 70 35 42.6 34.8 84.9 0.8 5.3 6.1 5.8 1.6 0.9 2.9 0.6 14.9
2016-17 CHA 77 34 40.3 33.3 85.6 0.6 5.7 6.3 5.9 1.4 1.1 2.5 0.4 15.1
2017-18 CHA 64 31 41.5 33.6 83.1 0.9 3.9 4.8 5.5 1.1 1.0 2.1 0.4 11.6
2018-19 CHA 75 31 45.0 38.9 86.5 1.0 4.3 5.2 3.3 1.9 1.0 1.6 0.6 9.3
2019-20 CHA 22 23 34.6 28.6 90.0 1.1 3.4 4.6 3.0 1.9 0.8 1.0 0.4 3.6
2020-21 LAC 54 28 46.3 41.6 84.6 0.8 4.1 4.9 2.3 1.6 1.1 0.8 0.5 8.6
Total   843 31 43.6 36.0 84.1 1.0 4.2 5.2 3.7 1.8 1.0 1.8 0.6 11.4

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |