Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Avant de retrouver les sommets, Rajon Rondo avait envisagé la retraite

Après son mariage raté avec les Mavericks, le meneur n’était plus aussi sollicité qu’auparavant et peu de franchises se bousculaient pour le signer à l’été 2015.

Membre éminent des Celtics entre 2006 et 2014, avec lesquels il a d’ailleurs été bagué au côté du fameux « Big Three » de l’époque, Rajon Rondo a longtemps fait partie de la crème des meneurs de jeu en NBA. Malheureusement, une fois échangé par Boston courant décembre 2014, sa réputation va en prendre un coup car son expérience ratée chez les Mavericks a écorné son image.

Alors en pleine force de l’âge, malgré une rupture des ligaments croisés puis une fracture de la main, le champion 2008 n’a jamais su faire passer un cap à Dallas comme l’avait imaginé Mark Cuban. Pire encore : ses différents clashs avec Rick Carlisle ont confirmé le fait qu’il n’était pas simple de le coacher. À 29 ans, après avoir été sorti de la rotation texane en playoffs, il s’est donc retrouvé libre de tout contrat lors de l’intersaison 2015. Et, désormais, plus personne ne s’empressait de le recruter.

À tel point que le quadruple All-Star a purement et simplement envisagé de se retirer des parquets, comme l’a rapporté la journaliste Rachel Nichols dans le podcast « The Full 58 ».

« Il m’a confié qu’il avait failli prendre sa retraite il y a quelques années car, lorsque le fiasco à Dallas est intervenu entre Rick Carlisle et lui – et nous pouvons [lui] attribuer toutes sortes de responsabilité pour ça –, il a dit que seulement deux équipes l’avaient appelé à l’intersaison, et qu’il était en quelque sorte en train de penser ‘Peut-être que je ne veux simplement plus faire ça’. Il aurait donc pu ne plus faire de basket. »

De « pestiféré » à champion NBA

Finalement, ce sont les Kings qui vont donner une chance à Rajon Rondo en le signant pour un an. Et celui-ci va brillamment saisir cette opportunité en redorant son image avec un exercice 2015-16 plein – certes sans playoffs – bouclé à quasiment 12 points, 6 rebonds, 12 passes et 2 interceptions de moyenne. Et ce alors qu’il avait pourtant la sensation d’être progressivement mis sur la touche depuis son échec aux Mavericks.

« Seulement deux équipes m’avaient appelé et je me suis dit ‘J’ai déjà vu ça auparavant’ », a-t-il confié à ESPN. « Depuis Dallas, des gars essayaient de me faire sortir de la Ligue. Tellement de joueurs se retrouvent mis de côté à cause de leur présumé comportement. Tout à coup, personne ne voulait entrer en contact avec moi. »

Redevenu meilleur passeur de la Ligue à Sacramento, l’ancien élève de Kentucky connaîtra ensuite deux passages orrects chez les Bulls puis les Pelicans, avant de s’en aller chez les Lakers, le rival historique de Boston. Et d’y jouer plus d’une saison, une première pour lui depuis ses années Celtics.

Grand bien lui en a pris puisque « Playoff Rondo » est aujourd’hui double champion NBA, en ayant eu un rôle prépondérant dans le sacre des « Purple & Gold » avec LeBron James, Anthony Davis et consorts. Ses récentes performances devraient d’ailleurs lui permettre de « décliner sa player option » pour parapher un (dernier ?) gros contrat lors de la prochaine intersaison…

Rajon Rondo Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2006-07 BOS 78 24 41.8 20.7 64.7 1.0 2.8 3.7 3.8 2.3 1.6 1.8 0.1 6.4
2007-08 BOS 77 30 49.2 26.3 61.1 1.0 3.2 4.2 5.1 2.4 1.7 1.9 0.2 10.6
2008-09 BOS 80 33 50.5 31.2 64.2 1.3 4.0 5.2 8.2 2.4 1.9 2.6 0.1 11.9
2009-10 BOS 81 37 50.8 21.2 62.1 1.2 3.2 4.4 9.8 2.4 2.3 3.0 0.1 13.7
2010-11 BOS 68 37 47.5 23.3 56.8 1.3 3.1 4.4 11.2 1.8 2.3 3.4 0.2 10.6
2011-12 BOS 53 37 44.8 23.8 59.7 1.2 3.7 4.9 11.7 1.9 1.8 3.6 0.1 11.9
2012-13 BOS 38 37 48.4 24.0 64.5 1.1 4.5 5.6 11.1 2.5 1.8 3.9 0.2 13.7
2013-14 BOS 30 33 40.3 28.9 62.7 0.7 4.7 5.5 9.8 2.2 1.3 3.3 0.1 11.7
2014-15 * All Teams 68 30 42.6 31.4 39.7 1.1 4.4 5.5 7.9 2.3 1.3 3.1 0.1 8.9
2014-15 * DAL 46 29 43.6 35.2 45.2 1.0 3.5 4.5 6.5 2.4 1.2 2.9 0.1 9.3
2014-15 * BOS 22 32 40.5 25.0 33.3 1.1 6.4 7.5 10.8 1.9 1.7 3.4 0.1 8.3
2015-16 SAC 72 35 45.4 36.5 58.0 1.1 5.0 6.0 11.7 2.4 2.0 3.9 0.1 11.9
2016-17 CHI 69 27 40.8 37.6 60.0 1.1 4.1 5.1 6.7 2.1 1.4 2.5 0.2 7.8
2017-18 NOP 65 26 46.8 33.3 54.3 0.5 3.6 4.1 8.2 1.8 1.1 2.3 0.2 8.3
2018-19 LAL 46 30 40.5 35.9 63.9 0.7 4.5 5.3 8.0 2.2 1.2 2.8 0.2 9.2
2019-20 LAL 48 21 41.8 32.8 65.9 0.5 2.5 3.0 5.0 1.2 0.8 1.9 0.0 7.1
Total   873 31 45.8 31.6 60.6 1.0 3.7 4.7 8.3 2.2 1.7 2.8 0.1 10.2

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés