Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

À cause du Covid-19, Trey Burke a bien failli ne jamais rejoindre les Mavs

L’arrière a eu peur que a longue convalescence ne l’empêche de rejoindre la « bulle » à temps.

Trey Burke est revenu sur son expérience personnelle avec le Covid-19, une mésaventure qui aurait bien pu l’empêcher d’honorer son contrat, signé le 25 juin dernier, avec les Mavs.

À peine arrivé à Dallas, l’ancien joueur des Sixers a en effet ressenti des symptômes après avoir effectué quelques entraînements individuels. Mal de gorge, toux et température l’ont alors contraint à opérer une période de mise en quarantaine dans un hôtel de la ville, avec des tests quotidiens à rendre.

« Je n’ai jamais pensé que je pourrais l’avoir, pour être honnête avec vous, » a-t-il déclaré au Dallas Morning News. « Je savais que c’était possible, que tout le monde pouvait l’attraper, mais en tant qu’athlètes, nous sommes tellement actifs et tout ça, parfois nous oublions de nous rappeler que nous pouvons l’attraper aussi, quelle que soit notre forme physique. Je me sens prêt à partager cette histoire, à faire savoir aux fans pourquoi il m’a fallu si longtemps pour arriver à la bulle ».

Une quarantaine de 25 jours !

Jusque-là, rien d’exceptionnel quant au processus de convalescence, si ce n’est que le joueur a vu cette période s’allonger au-delà des 14 jours habituels. C’est là que l’angoisse a commencé à monter, alors qu’il n’avait toujours pas pu délivrer deux tests négatifs de suite au bout du 20e jour ! De quoi tomber dans la psychose, avec la crainte d’être victime d’un « Covid long » et une persistance des symptômes.

« À ce stade, j’en étais à 21, 22 jours, » a-t-il ajouté. « J’étais vraiment inquiet à ce moment-là parce que je pensais que ma carrière était en danger. J’avais besoin d’une opportunité avant la bulle, et Dallas, une équipe que je connais bien, m’appelle, et je ne peux pas y aller à cause du coronavirus ».

Alors que les Mavs ont rejoint la Floride le 8 juillet dernier, sans Trey Burke, ce dernier a finalement dû attendre 25 jours pour rendre deux tests négatifs. Il a ensuite pris part aux huit matchs de fin de saison régulière et aux six matchs de playoffs des Mavs, avec un certain succès, en tournant à plus de 12 points et 3 passes décisives en moyenne par match. L’histoire s’est donc mieux terminée pour l’arrière, qui espère désormais que la franchise texane lui fera signe dès l’ouverture de la « free agency ».

Trey Burke Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2013-14 UTH 70 32 38.0 33.0 90.3 0.5 2.4 3.0 5.7 2.1 0.6 1.9 0.1 12.8
2014-15 UTH 76 30 36.8 31.8 75.2 0.4 2.3 2.7 4.3 1.6 0.9 1.6 0.2 12.8
2015-16 UTH 64 21 41.3 34.4 81.7 0.3 1.5 1.8 2.3 1.3 0.6 1.3 0.1 10.6
2016-17 WAS 57 12 45.5 44.3 75.9 0.1 0.7 0.8 1.8 1.0 0.2 0.8 0.1 5.0
2017-18 NYK 36 22 50.3 36.2 64.9 0.4 1.6 2.0 4.7 1.2 0.7 1.2 0.1 12.8
2018-19 * All Teams 58 19 43.1 35.2 83.1 0.5 1.2 1.7 2.7 1.0 0.6 0.8 0.1 10.9
2018-19 * NYK 33 21 41.3 34.9 82.7 0.5 1.4 1.9 2.9 1.0 0.6 0.9 0.2 11.8
2018-19 * DAL 25 17 46.3 35.6 83.7 0.5 1.0 1.5 2.6 1.0 0.5 0.8 0.1 9.7
2019-20 * All Teams 33 16 45.0 42.7 79.3 0.5 1.0 1.5 2.5 1.0 0.5 0.6 0.1 7.4
2019-20 * PHL 25 13 46.5 42.1 72.2 0.6 0.8 1.4 2.1 0.8 0.3 0.5 0.0 5.9
2019-20 * DAL 8 24 42.7 43.2 90.9 0.1 1.8 1.9 3.8 1.5 1.1 1.1 0.1 12.0
Total   394 23 41.0 34.5 80.0 0.4 1.6 2.0 3.5 1.4 0.6 1.3 0.1 10.6
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dallas Mavericks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés