Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Jamal Murray et les Nuggets en quête du respect des arbitres

Les coups de sifflet se sont multipliés contre les Nuggets durant le deuxième quart-temps, sortant Nikola Jokic et Jamal Murray de la rencontre, et laissant les Lakers filer vers la victoire.

En tête (38-36) à la fin du premier quart-temps, les Nuggets ont subi un 17-1 à l’entrée du deuxième quart-temps qui a lancé les Lakers vers un succès tranquille. Une période très compliquée pour Denver, avec un Nikola Jokic qui prenait trois fautes dans ce laps de temps, dont deux offensives en 30 secondes, face à des intérieurs californiens qui lui mettaient la pression physiquement. Un problème de fautes également rencontré par Jamal Murray.

Piégés par l’expérience des Lakers, les deux leaders du Colorado ont été sortis du match au plus mauvais moment, et n’ont jamais réussi à se relancer. Quand on lui demandait d’ailleurs ce qui avait fait basculer la rencontre en deuxième quart-temps, le meneur canadien répondait, cinglant : « Si vous avez vu le match, vous pouvez le dire… »

Jamal Murray a d’ailleurs également pris une faute technique sur la période, agacé par le traitement infligé par la défense de Los Angeles et la permissivité des hommes en gris.

« Il faut faire avec, mais c’est dur », expliquait-il. « Ils (les Lakers) vont commenter chaque coup de sifflet, rentrer dans des discussions et tenter de manipuler ce qui se passe. Mais il ne faut pas s’en soucier. Nous sommes l’équipe la plus jeune donc il faut faire avec et trouver des solutions. Nous n’allons pas céder aussi facilement. »

Les coups de sifflet sont aussi le reflet de l’agressivité

Plus diplomate, Mike Malone regrettait la disparité dans le deuxième quart-temps.

« Il va falloir que je regarde les vidéos. Mais je sais qu’ils ont shooté à 42% dans le deuxième quart-temps, et qu’ils sont allés sur la ligne des lancers 24 fois. 24 fois dans un quart-temps, c’est un chiffre extrêmement élevé. C’est un rythme de 100 lancers par rencontre. On a pris 16 fautes personnelles dans ce quart-temps. »

C’est l’expérience de LeBron James, Rajon Rondo et compagnie qui a parlé, mais les Nuggets savent aussi que c’est le signe d’une meilleure agressivité de la part des Lakers, et qu’ils vont devoir y répondre.

Ce ne sont ainsi pas les arbitres qui ont commis 16 pertes de balle, offrant 22 points faciles aux Lakers.

« Les arbitres n’essaient pas de mal siffler », concluait, plus philosophe, Jamal Murray. « Ils font juste leur boulot. On rate des tirs et ils ratent des coups de sifflet. Parfois, je manque une passe et ils manquent un coup de sifflet. Ça arrive. Il ne faut pas réagir, faire avec. Ça va aller. Je ne vais pas rester ici et juste blâmer les arbitres. Ce n’est pas ce que je suis en train de faire. Il faut faire avec et gagner leur respect. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Denver Nuggets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés