Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Maladroits, les Rockets ont construit leur victoire en défense

Même s’ils ont tenté 56 paniers à 3-pts (record NBA en playoffs), c’est bien avec leur défense que les Rockets ont su dominer Oklahoma City. Notamment en serrant la vis en deuxième mi-temps.

En une phrase, James Harden a quasiment résumé l’histoire de ce Game 2 remporté contre le Thunder. « On en a parlé avant le match : quand on n’est pas adroit, on doit trouver une façon de gagner. Je continue de dire que ce sera en défense », explique le MVP 2018 au Houston Chronicle.

Deux chiffres illustrent ce constat. Le premier, c’est la maladresse des Rockets. Les hommes de Mike D’Antoni ont bombardé dans tous les sens à 3-points, avec 56 tentatives au total. C’est un nouveau record NBA en playoffs, mais il n’a pas été suivi par une efficacité folle : seulement 19 tirs entrés, soit 34 % de réussite.

James Harden et Eric Gordon ont d’ailleurs compilé un affreux 2/21 !

« On parle toujours de l’idée de maintenir notre adversaire à 24 points par quart-temps. On l’a fait deux fois en deuxième mi-temps »

Le second chiffre, ce sont les 39 points encaissés en seconde mi-temps. Après la pause, le Thunder n’a shooté qu’à 37 % de réussite et perdu dix ballons.

« Si on m’avait dit avant la rencontre qu’on allait tenir le Thunder à 98 points, dont 39 en seconde mi-temps, alors j’aurais dit qu’on allait gagner », se réjouit P.J. Tucker. « Cela va dans le sens de nos consignes. On parle toujours de l’idée de maintenir notre adversaire à 24 points par quart-temps. On l’a fait deux fois en deuxième mi-temps. »

Et c’est justement parce que James Harden et compagnie n’étaient pas à leur meilleur niveau offensif qu’ils ont haussé le ton en défense.

« C’est un bonus car quand on met nos shoots, on devient bien plus injouable », estime le barbu le plus célèbre de la NBA. « Mais on est encore plus dangereux quand on shoote moins bien, car on doit défendre plus fort encore. »

« Même en jouant mal, il faut savoir gagner les rencontres »

En première mi-temps, les Rockets ont eu une panne offensive de plusieurs minutes. En deuxième quart-temps, ils ont inscrit 2 paniers primés sur 19 tentatives. OKC a alors pris les commandes, mais l’avance restait timide.

Au retour des vestiaires, les Texans ont eux profité à merveille des coups de mou de Chris Paul et compagnie. Ils ont entamé le troisième quart-temps avec un 16-2. Puis le quatrième avec un 17-0. Deux moments importants dans une rencontre hachée et une seconde mi-temps avec beaucoup de déchet.

« Notre défense a été incroyable en deuxième mi-temps », livre Mike D’Antoni. « C’est avec ça qu’on a gagné le match, car en première mi-temps on a très mal shooté. Même en jouant mal, il faut savoir gagner les rencontres. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Houston Rockets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés