Pariez en ligne avec Unibet
  • MEM2.2MIL1.65Pariez
  • PHO1.4DAL2.9Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pour la reprise, Rudy Gobert offre la victoire au Jazz

Tous les amoureux de basket et de sport en général attendaient ce moment. La NBA a enfin repris et ce Utah – New Orleans (106-104) a tenu ses promesses en terme de jeu et de suspense.

Auteur d’un match très sérieux et des deux lancers francs de la gagne, Rudy Gobert n’a pas déçu (14 points et 12 rebonds). Dans le sillage du Français, Mike Conley Jr (20 points) et Donovan Mitchell (20 points et 5 passes) ont montré l’exemple. Mais c’est Jordan Clarkson en sortie de banc qui termine meilleur scoreur avec 24 points. Sans être flamboyants, les joueurs du Jazz remportent une belle victoire (106-104) .

C’est parce qu’il avait contracté le virus que la NBA avait décidé de stopper toute activité le 11 mars. Comme un symbole, c’est Rudy Gobert, bien servi poste bas, qui a marqué le premier panier de ce retour au jeu à Orlando.

Les joueurs des deux équipes ont des fourmis dans les jambes. Annoncé incertain par son coach, Zion Williamson est bien là. Toujours aussi puissant et rapide sur son premier pas, le rookie star des Pels s’impose comme à son habitude près du cercle. Mais c’est Utah qui semble le mieux rentré dans cette rencontre.

Blessé et critiqué en début de saison, Mike Conley est en grande forme. Altruiste et agressif, c’est l’homme fort côté Jazz. Sa relation avec Donovan Mitchell est bonne et les deux hommes permettent à Utah de créer un premier écart dans ce match grâce à des actions de grandes classes (19-10).

Gênés par la défense haute de leurs adversaires, les Pels n’arrivent pas à mettre leur jeu de transition en place. Surtout, ils sont forcés par leurs adversaire à jouer sur demi-terrain sans pouvoir faire bouger la balle. Heureusement, Brandon Ingram a du talent pleins les mains et ce dernier commence son show. Capable de driver, de tirer et surtout de scorer sur n’importe qui, l’ailier All-Star prend le jeu à son compte et remet son équipe sur de bons rails (19-15). Utah semble marquer le pas après un bon début de match. Cela devient plus compliqué pour eux d’empêcher leurs adversaires de courir. Surtout, ils ne peuvent rien faire face au duo Holiday/Redick.

Les deux hommes se trouvent les yeux fermés. Ils ont le talent pour mettre à mal cette défense du Jazz qui souffre sur ses replis défensifs. Jrue Holiday s’amuse et le Jazz a perdu le fil de la rencontre (24-23).

Rudy Gobert s’envole

Le Jazz manque de création offensive, notamment sur pick-and-roll. Peu ou pas trouvé par ses coéquipiers en attaque, Rudy Gobert est sevré de ballon. Son équipe ne peut compter que sur Mike Conley Jr pour mettre des points (33-29). Mais les joueurs de La Nouvelle-Orléans jouent très bien au basket. Holiday ou Ball gèrent le tempo de ce match en alternant jeu rapide et jeu placé à la perfection. Ils peuvent toujours compter sur Brandon Ingram offensivement. Josh Hart, E’Twaun Moore ne se posent eux pas de questions. ils profitent des caviars d’Holiday pour alimenter la marque et permettre aux Pels de rentrer au vestiaire avec une belle avance (60-48).

Reposé par son entraineur en première mi-temps, Zion Williamson est de retour quelques minutes. Le temps de s’envoler pour claquer un alley-oop puis de délivrer une magnifique passe dans le dos à Ball (65-57). Mais Utah semble vouloir montrer autre chose. Surtout ils sont décidés à jouer un peu plus sur pick-and-roll dans l’axe.

Donovan Mitchell et Mike Conley Jr, profitent des écrans de Rudy Gobert pour le servir en mouvement tout près du cercle. Malgré les efforts du Français, Utah n’arrive toujours pas à revenir dans ce match. Car s’ils scorent en attaque, défensivement, ils sont toujours embêtés par le talent balle en main de Jrue Holiday ou la faculté qu’à JJ Redick de tirer derrière les pick. Au tir et à la passe, le vétéran répond présent. Et pousse Utah dans ses retranchements. Il reste 12 minutes et les Pelicans mènent de huit points (87-79).

Dos au mur, le Jazz est dans l’obligation de défendre plus fort. Car en attaque, ils proposent de bonnes choses. Jordan Clarkson est efficace en sortie de banc et lance la rébellion pendant que Mike Conley Jr continue de mettre le feu à la défense adverse (91-87). Tout devient plus dur pour des Pelicans qui n’arrivent plus à stopper leurs adversaires. C’est dommage car ils avaient le match en main, mais ils semblent piocher physiquement.

À l’inverse, Utah a retrouvé de la confiance dans son jeu. Les belles séquences défensives leur permettent d’arriver en attaque avec de la confiance. Altruiste jusqu’à présent, Donovan Mitchell prend le jeu à son compte dans cette fin de match et permet à Utah de prendre les devants (102-99).

Donovan Mitchell prend le jeu à son compte

En très grande forme, JJ Redick remet les deux équipes à égalité à deux minutes du terme (102-102). Donovan Mitchell puis Brandon Ingram ont des possibilités de scorer dans ce « money time », mais les deux hommes manquent la cible. Cependant, efficaces aux lancers francs, les deux canonniers maintiennent le suspense (104-104).

Tout se jouera donc dans les 30 dernières secondes. Mike Conley Jr décide de jouer son un-contre-un mais se rate. Heureusement, Donovan Mitchell prend le rebond et sert Rudy Gobert seul sous le cercle. Victime de la faute, le Français se présente sur la ligne. Sans paniquer, il score ses deux lancers et remet son équipe devant (106-104).

New Orleans a sept secondes pour trouver un tir ouvert, mais Brandon Ingram oublie JJ Redick qui avait réussi à se démarquer. L’ancien des Lakers prend un tir à 3-points assez lointain qui ne trouve pas l’accès au cercle et permet à Utah de remporter le premier match de cette reprise du championnat.

Pelicans / 104 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
B. Ingram 33 7/20 2/8 7/8 1 7 8 0 3 0 1 1 23 17
Z. Williamson 15 6/8 0/0 1/1 0 0 0 1 3 0 2 0 13 10
D. Favors 28 1/3 0/0 0/0 2 6 8 1 2 3 2 0 2 10
L. Ball 27 2/13 0/4 0/2 2 4 6 7 4 2 3 0 4 3
J. Holiday 37 9/18 2/5 0/0 2 3 5 4 4 3 6 1 20 18
N. Melli 14 0/1 0/0 0/0 0 0 0 2 3 3 1 0 0 3
J. Hart 22 4/7 2/3 0/1 1 2 3 1 3 0 1 0 10 9
J. Hayes 20 1/2 0/0 1/2 5 2 7 1 2 0 1 0 3 8
F. Jackson 4 0/0 0/0 0/0 0 1 1 1 0 0 0 0 0 2
J. Redick 26 7/15 3/8 4/4 1 3 4 3 1 0 3 0 21 17
E. Moore 14 3/7 2/3 0/0 1 2 3 1 0 1 0 0 8 9
Total 40/94 11/31 13/18 15 30 45 22 25 12 20 2 104
Jazz / 106 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
R. O'Neale 35 5/11 2/7 0/0 0 9 9 3 4 2 4 0 12 16
R. Gobert 34 5/9 0/0 4/5 2 10 12 0 3 0 3 3 14 21
M. Conley 34 7/16 2/7 4/4 1 0 1 4 2 1 2 1 20 16
J. Ingles 32 4/7 1/3 4/5 1 2 3 2 4 2 5 0 13 11
D. Mitchell 36 6/14 2/4 6/7 3 2 5 5 3 3 2 1 20 23
G. Niang 13 0/6 0/3 0/0 2 0 2 0 2 0 0 0 0 -4
T. Bradley 14 2/2 0/0 0/0 3 2 5 0 2 1 1 1 4 10
J. Clarkson 32 8/17 1/8 6/7 0 5 5 3 1 2 2 0 23 21
E. Mudiay 10 0/2 0/2 0/0 0 1 1 0 2 0 1 0 0 -2
Total 37/84 8/34 24/28 12 31 43 17 23 11 20 6 106

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Utah Jazz en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés