NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
ORL65
BRO81
SAS53
HOU35
PHI
PHO22:30
MEM
BOS23:00
DAL
POR0:30
SAC
NOR3:00
WAS
MIL3:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI4.85PHO1.2Pariez
  • MEM2.36BOS1.65Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Julius Erving conseille aux Sixers de « se détendre » s’ils veulent aller chercher un titre

Les champions 1983 distillent leurs conseils aux joueurs en place pour franchir un cap.

La patience est une vertu majeure en NBA, et certains sont mieux placés que d’autres pour en parler.

Comme Julius Erving par exemple, qui a dû attendre sa septième année à Philadelphie, à 32 ans, après avoir perdu en finale en 1977, 1980 et 1982, pour soulever le trophée NBA, en 1983.

Une expérience qu’il aimerait rappeler aux Sixers actuels, emmenés par un duo Joel Embiid – Ben Simmons très prometteur et All-Star, mais qui ont rencontré des difficultés cette saison sur le plan collectif. « Ils ont juste besoin de se détendre » assure Dr. J chez NBC Sports.

« Ils ont besoin de se faire un peu plus confiance. Mais ça arrive… Je pense qu’il y a parfois cette tendance à paniquer. Ils doivent juste se relaxer, jouer, prendre du plaisir. Et aussi profiter de Philadelphie, car les gens ici sont assez patients pour attendre. Ils ont été patients avec nous avant que nous arrivions à franchir le cap. »

Il faut rappeler ici que l’arrivée du MVP 1982, Moses Malone, a été d’une grande aide à Philly. Mais qu’importe : il faut être patient, se détendre, tout en étant très concentré quand il faut l’être. « Vous ne pouvez rien prendre pour acquis » poursuit Julius Erving. « Je me souviens en 1977, nous avions deux victoires d’avance contre Portland. Après une séance vidéo, j’ai regardé autour de moi et certains gars étaient en train de bailler, de se frotter les yeux. Je me suis dit ‘Oh non, ça n’est pas bon.’ Je pense que le groupe que nous avions en 1982-83, dont j’étais le leader, a juste poussé les gars à rester concentré. 3-0 ne signifiait rien, 2-0 ou 1-0 non plus. Il fallait quatre victoires. C’est Moses Malone qui le disait le mieux : ‘quatre, quatre, quatre.’ »

La patience, Philly en a fait preuve ces dernières années, c’est peu de le dire. Ne rien prendre pour acquis ? Kawhi Leonard l’a rappelé avec son tir mythique lors du Game 7 des demi-finales de conférence l’an passé.

Mais il faut essayer de franchir une nouvelle étape afin de se rapprocher du titre, et ça passera sûrement par une prise de conscience de Joel Embiid. C’est ce que laisse entendre Billy Cunningham, entraîneur lors du titre et coach le plus victorieux de l’histoire de la franchise, quand il compare les deux pivots, Moses Malone et Joel Embiid.

« L’ingrédient que j’aimerais voir chez Embiid, et qu’avait Moses, c’est qu’il usait les gens. Lors des quatrièmes quart-temps, il était impitoyable sur les rebonds offensifs. Je suis sûr que si vous prenez les statistiques, personne n’a eu plus de rebonds offensifs. Et Moses ne pouvait même pas sauter au-dessus d’un bout de papier. Il n’était pas du genre à pouvoir toucher le haut de la planche ou ce genre de choses. Si Embiid arrive simplement à ajouter cette qualité-là, il est tellement doué, il peut tout faire sur un parquet. Il devrait dominer en défense. Personne ne devrait venir sur la ligne. Je ne sais pas si beaucoup de joueurs à son poste ont autant de talent que lui. À présent, il doit dire : ‘Ok, je prends le contrôle. C’est mon équipe, et je vais dominer, être le meilleur défensivement.’ »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Joel Embiid 49 30.0 47.8 33.1 80.9 2.8 9.0 11.8 3.1 3.0 0.9 1.3 3.4 23.6
Tobias Harris 70 34.6 46.9 36.6 80.8 1.0 5.9 6.9 3.1 1.5 0.7 0.5 2.3 19.6
Ben Simmons 57 35.4 58.0 28.6 62.1 2.0 5.8 7.8 8.0 3.5 2.1 0.6 3.3 16.4
Josh Richardson 53 31.1 43.1 34.0 80.4 0.8 2.4 3.2 3.0 1.9 0.9 0.7 2.5 14.0
Al Horford 65 30.5 44.8 34.5 76.9 1.6 5.3 6.9 4.0 1.2 0.8 0.9 2.1 12.0
Alec Burks 16 19.6 44.6 39.4 83.8 0.6 2.5 3.1 1.8 0.9 0.6 0.0 1.2 11.3
Furkan Korkmaz 69 21.5 43.0 39.7 73.3 0.2 2.0 2.3 1.1 0.8 0.6 0.2 1.4 9.6
Shake Milton 37 19.8 49.8 43.8 77.8 0.4 1.8 2.2 2.5 1.2 0.5 0.2 2.2 9.5
Glenn Robinson 13 18.8 51.3 28.6 100.0 0.9 1.9 2.8 0.8 0.3 0.7 0.2 1.2 7.2
Trey Burke 25 13.1 46.5 42.1 72.2 0.6 0.8 1.4 2.1 0.5 0.3 0.0 0.8 5.9
James Ennis 49 15.8 44.2 34.9 78.7 1.0 2.1 3.1 0.8 0.6 0.5 0.3 1.7 5.8
Mike Scott 65 17.6 41.0 35.6 83.3 0.9 2.6 3.6 0.8 0.4 0.3 0.1 1.4 5.7
Matisse Thybulle 62 19.5 40.8 34.9 61.0 0.7 0.9 1.6 1.2 0.8 1.4 0.7 2.1 4.5
Raulzinho Neto 51 11.7 45.3 38.9 85.7 0.2 0.9 1.1 1.6 0.9 0.5 0.1 0.9 4.4
Kyle O'quinn 27 9.8 47.3 28.0 52.6 1.2 2.5 3.7 1.3 0.7 0.2 0.8 1.3 3.2
Norvel Pelle 21 8.9 50.0 0.0 50.0 0.8 2.2 3.0 0.3 0.7 0.1 1.2 2.0 2.0
Marial Shayok 2 5.2 20.0 33.3 0.0 0.0 1.5 1.5 0.5 0.5 0.0 0.0 0.0 1.5
Zhaire Smith 7 4.6 27.3 0.0 50.0 0.0 0.3 0.3 0.3 0.3 0.4 0.0 0.6 1.1
Jonah Bolden 4 3.6 66.7 0.0 0.0 0.0 0.2 0.2 0.0 0.5 0.2 0.0 1.0 1.0

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés