NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
BOS90
WAS96
LAL122
SAC136
MEM119
MIL106
PHO128
DAL102
UTH118
SAS112
BRO82
POR84
ORL99
NOR85
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le 15 mai 2003, les Spurs mettent fin au rêve de quadruplé des Lakers

Même à domicile, Los Angeles a rendu les armes face à un immense Tim Duncan et perdu ses illusions pour un historique quadruplé. Kobe Bryant et Shaquille O’Neal n’avaient plus perdu une série de playoffs depuis 1999.

Ce 15 mai 2003, face aux Spurs, les Lakers vont revivre une sensation qu’il n’avait plus éprouvée depuis quatre ans, celle d’être éliminée des playoffs. Elle est même décuplée par l’ironie de l’histoire : en 1999, ils avaient été éliminés par ces mêmes Spurs.

Depuis, Los Angeles fait la loi à l’Ouest et dans le reste de la NBA avec trois titres de suite. Leur règne les installe parmi les plus grandes équipes de l’histoire et un rêve se dessine : réaliser un historique quadruplé.

Sauf que les Spurs, battus en 2001 et 2002 par Kobe Bryant et Shaquille O’Neal, veulent enfin prendre leur revanche dans cette demi-finale de conférence.

« On a été dominé ces deux dernières saisons par cette équipe et plus que de finir leur règne, ce qui est le plus savoureux, c’est de finir leur saison et nous de la continuer », commente Tim Duncan.

C’est le moteur des Texans. Vainqueurs sur le fil du Game 5, alors qu’ils ont mené de 25 points, les hommes de Gregg Popovich savaient qu’il devaient faire le match parfait pour infliger aux Lakers de Phil Jackson leur première élimination. L’ancien coach des Bulls n’avait plus connu ça depuis 1995 !

« Ça peut sembler fou, mais ce Game 5 fut le meilleur traitement possible », estimait Gregg Popovich avant ce Game 6. « On a gagné du bout des doigts et je pense que les joueurs vont arriver avec la bonne motivation. »

Des larmes chez les champions déchus

C’est en seconde mi-temps que les Spurs prennent les commandes et dominent les Lakers. Tim Duncan (37 points, 16 rebonds) inscrit huit points dans un 10-0 pour assommer le triple champion en titre.

L’intérieur est parfaitement secondé par le jeune Tony Parker. Les deux joueurs marquent les 20 derniers points de San Antonio du troisième quart-temps. Dans le même temps, Shaquille O’Neal prend deux fautes, qui font quatre au total, et se retrouve sur le banc. Enfin, la défense des Spurs est trop forte. L’affaire est pliée (82-110).

Shaquille O’Neal (31 points, 10 rebonds) tire sa révérence pour cette saison à moins de cinq minutes de la fin du match, sous les applaudissements du public. « Il n’y a pas de doute : ils étaient meilleurs que nous », affirme Phil Jackson après la rencontre.

Comme Derek Fisher, Kobe Bryant ne pourra retenir quelques larmes au moment de quitter le parquet.

« Je déteste cette sensation, je ne veux plus la revivre. Ça fait mal de perdre. On n’a pas connu ça en trois ans. Ils ont très bien joué et c’est une excellente équipe. La prochaine saison, pour nous, commence maintenant. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés