Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Kevin Garnett enfin prêt à tourner la page avec Ray Allen ?

Son introduction au Hall of Fame pourrait permettre à l’ancien intérieur de Boston de détendre l’atmosphère, après des années de conflit avec son ancien coéquipier.

Doc Rivers a annoncé qu’il allait « passer des coups de fil » pour réconcilier Kevin Garnett et Ray Allen. Et si ce n’était plus nécessaire ? C’est ce que laisse penser l’ancien intérieur, qui entrera au Hall of Fame cette année, en août ou octobre.

On le sait, Kevin Garnett n’a jamais pardonné à Ray Allen son départ de Boston vers Miami en 2012, pour rejoindre le Heat de LeBron James. Le conflit existe depuis cette date.

La cérémonie consacrée à « KG » à Boston la saison prochaine, pour retirer son maillot, était l’occasion de réconcilier tout ce monde, puisque Rajon Rondo a également la dent dure envers l’ancien shooteur. Mais peut-être que l’introduction de Kevin Garnett au Hall of Fame va accélérer les choses et réunir les Celtics champions en 2008.

« Ce n’est pas important », assure le MVP 2004 au Boston Globe. « Je ne vais pas demander aux gars de faire ça, je ne suis pas comme ça. Si quelqu’un veut faire quelque chose, alors d’accord. J’ai des connexions avec tout le monde dans cette équipe de 2007-2008. On sera toujours frères : rien de plus, rien de moins. Je ne veux pas de faux-semblants. Que ce soit authentique et ce sera cool. Cela vaut pour Ray. »

Un pas en avant mais un « dégout » toujours aussi profond

Si Paul Pierce avait détendu l’atmosphère avec Ray Allen ces dernières années, ni l’ailier ni Kevin Garnett n’avaient assisté à l’intronisation de Ray Allen au Hall of Fame en 2018. Mais si l’ancien de Seattle ou Milwaukee désire venir à celle de son ancien coéquipier, il sera donc le bienvenu, malgré les rancœurs.

« J’ai évoqué le dégout que l’attitude de Ray avait provoqué chez moi, et c’était le cas pour tous ceux qui ont été impliqués », poursuit le défenseur de l’année 2008. « C’est la vie. On a eu une vraie embrouille à Miami, comme si quelqu’un passait de Boston à Los Angeles ou le contraire. Miami vs Boston, c’était du sérieux. Ray a pris sa décision et il sait que cela a altéré nos sentiments. Mais il n’est pas rien pour moi. Si je le vois, on parlera, je saluerai sa famille. »

Habitué à déborder d’enthousiasme, Kevin Garnett fait un pas encore timide vers Ray Allen. Sauf que s’il ne semble pas totalement définitif sur son envie de tourner la page, il l’est davantage sur une possible réunion médiatique.

Faire une belle photo de famille devant les caméras ? Ça, ce sera sans lui.

« Beaucoup veulent enterrer la hache de guerre, vu les conditions actuelles dans le monde. Franchement, je ne sais pas trop. On ne change pas comme ça. On n’appuie pas sur un bouton aussi facilement. Je ne suis pas comme ça. Je souhaite le meilleur à Ray, comme je l’ai fait quand il est entré au Hall of Fame, et j’avance. Il n’y a pas d’histoire pour moi et je n’en veux pas. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés