Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

2019-2020, de loin la pire saison pour Danilo Gallinari

Entre le « tweetgate » provoqué par Daryl Morey, les décès de David Stern et Kobe Bryant puis la suspension de l’exercice 2019-2020 à cause du Covid-19, la NBA n’a pas été gâtée ces derniers mois.

Invité à s’exprimer sur « The Boardroom » depuis chez lui, Danilo Gallinari a désigné la saison 2019-2020 comme la pire possible, la NBA ayant eu à gérer le conflit avec la Chine suite au tweet de Daryl Morey en début d’exercice, puis les décès de David Stern et Kobe Bryant et enfin la suspension pure et simple de la saison à cause de la pandémie de Covid-19.

L’occasion aussi pour lui de tirer un coup de chapeau à Adam Silver, qui a été mis sous pression à chacun de ces moments et a su prendre les bonnes décisions.

« 2020 ressemble à la pire saison avec tout ce qu’il s’est passé. Vous avez mentionné ces terribles nouvelles qui ont marqué ce début d’année. Je savais que la NBA allait bien gérer tout ça, connaissant Adam (Silver). La façon dont il a géré ces situations a été exceptionnel, malgré le choc de ces quatre événements. Je n’aurais pas aimé être à sa place, avec la grosse pression qui accompagne les décisions que tu dois prendre », a-t-il déclaré.

Le 11 mars, au cœur du match qui a tout fait basculer

L’ailier fort du Thunder est également revenu sur l’étrange soir du 11 mars, lorsque la rencontre entre Oklahoma City et Utah a été annulée suite au contrôle positif de Rudy Gobert. L’international italien a ainsi décrit l’atmosphère dans le vestiaire au moment où on a demandé aux joueurs d’attendre (afin d’être testés) avant de pouvoir quitter la Chesapeake Energy Arena.

« On était sur nos téléphones et on devenait fous parce qu’on recevait tous des messages et on voyait ce qui se passait sur les réseaux sociaux. L’atmosphère était bizarre, aussi parce que certains pensaient toujours qu’on pouvait jouer ce match et sont retournés à la salle de muscu pour pousser de la fonte, et que d’autres continuaient à s’étirer. On essayait de rester chauds, peut-être aussi parce qu’on ne nous a pas dit tout de suite que le match était annulé. Quand on l’a appris, c’était encore plus bizarre, on était dans l’inconnu par rapport à la suite ».

Danilo Gallinari en a aussi profité pour apporter son soutien à Rudy Gobert, estimant que les critiques à l’encontre du Français étaient démesurées suite à la révélation de son test positif au Covid-19 dans les médias.

« Oui je pense qu’il a été critiqué outre-mesure, » a-t-il ajouté. « Comme vous l’avez dit, je suis heureux qu’il se sente mieux et que Donovan (Mitchell) aussi. J’ai vu cette vidéo où Rudy touchait tous les micros dans la salle de presse. Moi je savais, mais peut-être que lui et d’autres joueurs ne savaient pas à quel point le coronavirus pouvait être nocif et pourrait faire empirer la situation de tout un pays. Donc oui, je pense que les critiques sont allées trop loin ».

Une cata aussi pour le Thunder qui réalisait un parcours épatant

D’un point de vue strictement sportif, OKC peut également nourrir des regrets après avoir réalisé un parcours exceptionnel au point de flirter avec la 4e place de la conférence Ouest au soir du 11 mars.

Et si la saison reprenait finalement dans un, deux, voire trois mois, la dynamique serait-elle la même ?

« Je ne pense pas, » a déploré « Gallo ». « D’abord, je ne suis pas certain mais il me semble que si on reprend, ce sera sans les fans. Ça fait une grosse différence et ça change complètement la façon dont tu abordes un match de basket. Le fait que le calendrier puisse changer, ça aura aussi un effet. Donc ce ne sera pas pareil (…). On se bat pour avoir l’avantage du terrain. Si on avait gagné contre Utah on aurait pu être 4e à égalité avec eux. On n’est pas les seuls à essayer de se placer au mieux entre les 4, 5 et 6e spots, sans parler de ceux qui se battent pour la 8e place. Ça va être intéressant, ça va être dur. Je ne sais pas comment on va réagir. Bien sûr, certains auront besoin de temps pour retrouver leur meilleure forme. Ça aussi, ça change la donne », a-t-il ajouté, rappelant qu’aucun entraînement physique ne pouvait remplacer le terrain. « Tu peux faire de la course sur tapis toute la journée et pour autant, débuter un match et être mort au bout de deux minutes. Tout ça va être long à retrouver, je ne sais pas combien de temps ça prendra ».

Danilo Gallinari Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 NYK 28 15 44.8 44.4 96.3 0.5 1.5 2.0 0.5 1.7 0.5 0.5 0.1 6.1
2009-10 NYK 81 34 42.3 38.1 81.8 0.8 4.1 4.9 1.7 2.4 0.9 1.4 0.7 15.1
2010-11 * All Teams 62 34 41.4 35.2 86.2 1.0 4.0 4.9 1.7 2.3 0.8 1.3 0.4 15.7
2010-11 * NYK 48 35 41.5 34.7 89.3 1.0 3.8 4.8 1.7 2.4 0.8 1.2 0.4 15.9
2010-11 * DEN 14 31 41.2 37.0 77.2 0.8 4.6 5.4 1.6 1.9 0.9 1.8 0.6 14.7
2011-12 DEN 43 31 41.4 32.8 87.1 0.7 4.1 4.7 2.7 2.0 1.0 1.6 0.5 14.6
2012-13 DEN 71 33 41.8 37.3 82.2 0.9 4.3 5.2 2.5 1.8 0.9 1.6 0.5 16.2
2014-15 DEN 59 24 40.1 35.5 89.5 0.5 3.2 3.7 1.4 1.6 0.8 1.0 0.3 12.4
2015-16 DEN 53 35 41.0 36.4 86.8 1.0 4.3 5.3 2.6 1.6 0.8 1.5 0.4 19.6
2016-17 DEN 63 34 44.7 38.9 90.2 0.6 4.5 5.2 2.1 1.5 0.6 1.3 0.2 18.2
2017-18 LAC 21 32 39.8 32.4 93.1 0.4 4.4 4.8 2.0 1.4 0.6 1.2 0.5 15.3
2018-19 LAC 68 30 46.3 43.3 90.4 0.8 5.3 6.1 2.6 1.9 0.7 1.5 0.3 19.8
2019-20 OKC 55 31 43.9 40.9 88.6 0.6 4.9 5.5 2.1 1.2 0.7 1.3 0.1 19.2
Total   604 31 42.7 38.1 87.2 0.7 4.2 4.9 2.0 1.8 0.8 1.3 0.4 16.2

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oklahoma City Thunder en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés