Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Covid-19 : malgré la situation catastrophique, Donald Trump veut une reprise sportive en août

Le président américain a son propre calendrier en tête, et il pense que tout sera rentré dans l’ordre d’ici août ou septembre. Dans les États les plus touchés, on est forcément moins optimiste.

Comme le montrent ses conférences de presse, où il contredit en permanence le docteur Anthony Fauci, l’immunologiste qui le conseille pourtant au sujet de l’épidémie de Covid-19, Donald Trump semble refuser l’état réel de la situation sanitaire aux Etats-Unis, où le virus se propage plus vite que partout ailleurs dans le monde.

Hier soir, le président américain a ainsi tenu une conférence téléphonique avec les principaux dirigeants de ligues sportives américaines (NFL, NBA, MLB, NHL, MLS, WNBA, WWE, PGA Tour, LPGA, UFC, NASCAR, IndyCar, Breeders’ Cup…) pour leur expliquer qu’il pensait que la saison NFL pourrait démarrer normalement en septembre, tout en assurant qu’il espérait que les fans pourraient revenir dans les salles d’ici août.

« Je veux que les fans reviennent dans les salles », a ensuite expliqué Donald Trump en conférence de presse. « Je pense que c’est… dès que nous serons prêts. Dès que nous le pourrons, évidemment. Et les fans veulent revenir aussi. Ils veulent voir du basket, du baseball, du football et du hockey. Ils veulent voir leurs sports. Ils veulent aller sur les terrains de golf et respirer un air frais, propre et magnifique. »

« Ils ne peuvent pas faire ça. Leurs sports n’ont pas été conçus pour ça, tout le concept de notre nation n’a pas été conçu pour ça »

Durant l’appel, le président américain a également encouragé les ligues sportives à faire du lobbying afin d’obtenir des avantages fiscaux pour pouvoir retirer les frais liés à la concession de leur salle ou encore les billets des déclarations d’impôts. Un moyen peut-être de remplir les salles dans un contexte économique très compliqué.

« Ils veulent revenir, ils doivent revenir », a continué Donald Trump devant la presse. « Ils ne peuvent pas faire ça. Leurs sports n’ont pas été conçus pour ça, tout le concept de notre nation n’a pas été conçu pour ça. Il va falloir qu’on y retourne. On veut y retourner bientôt, très bientôt. »

Sauf que la volonté du chef d’Etat n’est pas la seule variable, comme le rappelle le gouverneur de Californie.

« Ecoutez, je ne suis pas ici pour remettre en cause qui que ce soit, » avance d’abord prudemment Gavin Newsom, « mais je suis ici pour dire que notre décision sur ce sujet, au moins dans l’État de Californie, sera déterminée par les faits, par les experts de la santé, par notre capacité à faire face à ce moment, à aplatir la courbe et à disposer d’une surveillance et de capacités de tests suffisants pour déterminer en toute confiance si cela est approprié. Pour l’instant, je me concentre sur l’immédiat, mais je ne prévois pas que cela se produise dans les prochains mois. »

Pour la NBA, Adam Silver a indiqué à Donald Trump que la ligue serait ravie d’aider à faire redémarrer l’économie une fois la crise passée, mais qu’il fallait attendre le feu vert des experts en santé publique pour cela.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés