Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Chine : les Flying Leopards misent sur O.J. Mayo en cas de non-retour de Lance Stephenson

L’ancien joueur NBA a effectué son retour en Chine dans l’optique d’y finir la saison, quand elle reprendra.

Après Memphis, Dallas, Milwaukee puis Taipei, cap sur Shenyang et la Chine pour O.J. Mayo. Le troisième choix de la Draft 2008 vient d’y atterrir, en provenance de Taïwan, dans l’optique de rejoindre les Liaoning Flying Leopards, l’une des places fortes de la ligue chinoise.

Comme la CBA l’a prévu pour les Américains et les autres joueurs étrangers invités à (re)gagner les terres chinoises, l’ancien joueur NBA doit passer par une période de 14 jours de quarantaine pour s’assurer qu’il n’est pas porteur du Covid-19. Passée cette période, O.J. Mayo devra encore obtenir l’aval des médecins pour pouvoir s’engager officiellement avec l’équipe, qui a remporté le titre en 2018.

Avec O.J. Mayo, les Flying Leopards, qui ont déjà dans leurs rangs Lance Stephenson et Brandon Bass, voulaient assurer leurs arrières car les équipes de CBA ne peuvent pas avoir plus de deux Américains dans leur effectif.

Mais selon ESPN, les deux joueurs sont encore aux États-Unis alors que le championnat chinois a repoussé sa reprise, initialement prévue pour la mi-avril, mais enjoint les étrangers à revenir dès maintenant. Lance Stephenson et Brandon Bass pourraient ainsi se retrouver en difficulté pour revenir en Chine.

View this post on Instagram

AirPort vibes

A post shared by OJ Mayo (@juicemayo3) on

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés