Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le 25 mars 2006, Andrei Kirilenko contre 10 tirs face aux Kings

Le Russe (2m06) était un contreur d’exception pour un ailier. Il est un des seuls de l’histoire à avoir repoussé dix tirs dans un match, comme face à Sacramento lors de la saison 2005-2006.

Contrer dix shoots dans une rencontre reste une véritable performance surtout quand, comme Andrei Kirilenko, on ne mesure que 2m06 et qu’on n’est pas un pivot dont la principale mission est d’intimider sous du cercle. Voilà pourquoi le Russe, avec ses 2m24 d’envergure, est une référence dans ce domaine chez les ailiers.

Le 25 mars 2006, avec la réception des Kings, le joueur du Jazz va compiler 15 points, 14 rebonds, 10 contres, 3 passes et 3 interceptions. C’est alors son deuxième triple-double en carrière (il en réalisera trois) et le seul avec dix contres. Dans l’histoire de la NBA, seul un autre extérieur a tutoyé cette barre de shoots repoussés : le jeune Josh Smith à Atlanta, en 2004, qui évoluait alors à l’aile.

La grande majorité de ses contres viennent d’aide défensive près du cercle. Avec son sens du timing et sa lecture, le Russe pouvait aussi bien contrer que voler des ballons.

Toutefois, tellement concentré sur les aides et les trous à combler, il va laisser Bonzi Wells seul à 3-pts dans le « money time ». L’intérieur des Kings va sanctionner le Jazz et les Californiens vont l’emporter de justesse (89-91).

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sacramento Kings en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés