Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

En vue d’une longue pause, la NBA augmente sa capacité d’endettement

À l’arrêt à cause de l’épidémie de coronavirus, la ligue a augmenté sa capacité d’endettement afin de pouvoir continuer à gérer ses affaires courantes durant la longue pause qui arrive.

La NBA a organisé une réunion téléphonique avec les propriétaires et Vivek Murthy, l’ancien Administrateur de la santé publique sous le deuxième mandat de Barack Obama. L’occasion de faire un nouveau point sur l’épidémie de COVID-19, qui se répand rapidement aux Etats-Unis.

Vivek Murphy a ainsi expliqué qu’il était un peu plus optimiste ces derniers jours, les villes et les Etats ayant commencé à prendre des mesures de confinement à même de ralentir la pandémie. Mais la réunion a quand même rappelé à tout le monde que la pause serait très longue, et qu’il ne fallait pas espérer un retour avant juin… dans le meilleur des cas.

« En gros, le Dr Murthy a dit : la seule bonne nouvelle, c’est que les gens commencent à rester chez eux », a expliqué un dirigeant à ESPN. « Personne n’a raccroché en pensant que nous pourrions jouer rapidement. »

Dans cette optique, la NBA a décidé d’augmenter sa capacité d’endettement, la faisant passer de 650 millions à 1.2 milliard de dollars.

Désormais, la ligue va étudier les conséquences économiques des trois scénarios possibles : celui où la saison ne redémarre pas, celui où elle finit avec des matchs à huis clos et celui où elle finit tard, mais de façon normale. Dans tous les cas, les pertes financières seront lourdes et auront un impact sur le « salary cap » de la prochaine saison, ainsi que sur la part des revenus qui reviennent aux joueurs.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés