Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Oklahoma City, mercredi, 19h00, l’instant où la saison s’est arrêtée…

Depuis cette nuit et l’annonce d’un Rudy Gobert testé positif au coronavirus, la NBA est à l’arrêt. Retour sur les instants ayant précédé cette nouvelle.

Il est 19 heures (01h00 en France). L’incompréhension domine à Oklahoma City. Prévue à cet horaire, la rencontre entre le Thunder et le Jazz ne démarre pas. Les joueurs, présents sur le parquet, ont pourtant fini de s’échauffer.

La raison : quelques instants avant l’entre-deux, Donnie Strack, responsable du staff médical d’OKC, s’est précipitée vers les arbitres pour convenir d’une réunion de crise. Car le statut de Rudy Gobert inquiète. Malade, le Français est annoncé absent puis incertain avant d’être officiellement « out ». En compagnie d’Emmanuel Mudiay.

La situation qui l’entoure est floue et, dans le contexte actuel, la franchise de Salt Lake City est contrainte de communiquer. « [Rudy Gobert] a été testé négatif pour une grippe, une angine et une infection des voies respiratoires supérieures. Ses symptômes se sont atténués au cours de la journée [de mercredi]. Toutefois, par précaution, et après consultation avec les médecins de la NBA et des professionnels de la santé de l’Oklahoma, une décision a été prise : lui faire passer un test au COVID-19. »

Immédiatement informée, la Ligue a dans un premier temps décidé de retarder le coup d’envoi du match, renvoyant les deux équipes aux vestiaires après concertation entre Quin Snyder, Billy Donovan et les arbitres. Les fans patientent en admirant le show de la mi-temps plus tôt que prévu. Finalement, après plusieurs minutes de latence, la partie est purement et simplement annulée. ESPN raconte que les spectateurs sont priés de quitter la Chesapeake Energy Arena sans paniquer, après l’annonce du speaker, qui se veut toutefois rassurant. Quant au personnel de la salle, il se met à désinfecter les sièges aux abords du parquet.

Après la confusion, le choc

Il s’agit d’une véritable onde de choc pour la NBA, initialement déterminée à ce que les rencontres continuent à avoir lieu, à huis clos. Et cette onde de choc va s’intensifier davantage lorsque l’annonce attendue intervient : Rudy Gobert est bel et bien positif au COVID-19, entraînant du même coup une suspension généralisée de la saison ! Dans la foulée, Oklahoma City et Utah se retrouvent confinés dans leurs vestiaires respectifs.

Compte tenu de la situation, même la chaîne d’hôtels 21c Museum Hotel, qui accueille le Jazz durant son séjour, est obligée de rassurer ses clients sur les réseaux sociaux. « Comme vous le savez, la situation autour du COVID-19 évolue rapidement et il est important que nous fournissions des mises à jour régulières et transparentes [de celle-ci] à notre communauté. Malheureusement, un client de notre hôtel à Oklahoma City a été testé positif au COVID-19. Dans une mesure de précaution, nous envisageons de fermer temporairement notre hôtel afin d’effectuer un nettoyage complet de celui-ci ». Il faut dire que Rudy Gobert a passé l’essentiel de sa journée dans l’établissement, n’étant ni présent au shootaround le matin, ni à la Chesapeake Energy Arena le soir.

Tous les joueurs de Salt Lake City et d’OKC, ainsi que le personnel de chaque franchise, ont ensuite été soumis à un test pour le coronavirus. Les membres de la sécurité, certains médias et le personnel de la salle y ont aussi eu droit. Donovan Mitchell, Jordan Clarkson, Joe Ingles ou encore Royce O’Neale : ils sont nombreux à avoir été aperçus avec un masque et des gants quelques heures après l’annonce du report du match. Tous ont attendu dans l’enceinte jusque tard dans la nuit et resteront en quarantaine, et sous surveillance, lors des 24 prochaines heures.

Par ailleurs, les Cavs, les Knicks, les Celtics, les Pistons et les Raptors – adversaires du Jazz lors des dix derniers jours – ont également été placés en quarantaine. Pour l’heure, impossible de dire si la saison reprendra dans les prochaines semaines mais la réunion prévue aujourd’hui entre dirigeants devrait donner quelques pistes.

Les autres ligues sportives professionnelles américaines pourraient, quant à elles, imiter la NBA, dont l’exercice 2019-20 restera, à coup sûr, comme l’un des plus dramatiques de l’histoire. Incident diplomatique avec la Chine, décès de David Stern puis Kobe Bryant et désormais crise liée au coronavirus : autant d’événements exceptionnels et/ou tragiques qui se sont succédé ces derniers mois…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Utah Jazz en 1 clic

Oklahoma City Thunder en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés