Summer
league
Summer
league
CHI96
MIL89
NYK90
CHA94
BOS114
MIA119
PHI64
DET63
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le développement des jeunes Warriors commence à porter ses fruits

En l’absence de leurs stars, les Warriors se reposent sur de nombreux jeunes joueurs qui profitent du système de Golden State pour creuser leur trou dans la ligue.

En battant les Sixers cette nuit, les Warriors ont remporté leur premier match à domicile depuis le 18 janvier. Malgré un bilan maigre en victoires, Golden State est en train de récolter les fruits du travail avec ses jeunes joueurs.

C’était leur troisième succès lors des cinq derniers matchs et celui-ci est venu grâce à un quasi triple-double de Marquese Chriss, à une grosse performance de Michael Mulder lors du dixième et dernier jour de son contrat, à un nouveau bon match de Damion Lee, et à un Eric Paschall qui a enchainé une dixième match de suite à plus de 10 points et un cinquième avec quatre passes décisives ou plus.

Steve Kerr : « L’une des choses que j’aime avec cette équipe, ce sont les histoires de nos joueurs »

« L’une des choses que j’aime avec cette équipe, ce sont les histoires de nos joueurs, » expliquait Steve Kerr après la rencontre. « Damion Lee a dû faire face à beaucoup d’adversité avant d’en arriver ici. Mychal Mulder est sorti de nulle part et joue à un haut niveau. Juan (Toscano-Anderson) contribue également. Beaucoup de joueurs qui ont du persévérer et se battre pour arriver en NBA, et ils ont su saisir leur opportunité. »

Mychal Mulder, qui a inscrit 18 points cette nuit, dont un tir primé dans le « money time » et deux lancers francs dans les dernières secondes, a joué six matchs en 10 jours avec les Warriors et a dépassé les 14 points à quatre reprises. Avant son arrivée dans la Baie, il avait passé les trois dernières saisons en G-League, chez les Windy City Bulls, et aux Sioux Falls. Avant le match face aux Raptors jeudi, Steve Kerr affirmait d’ailleurs qu’il ne le connaissait pas lorsqu’il a signé, alors que dix jours plus tard il ne tarissait pas d’éloges sur lui.

« Mike est fantastique. C’est un bon shooteur, un bon défenseur et on est chanceux de l’avoir, » disait le technicien. « C’était le dernier jour de son contrat de dix jours ce soir et j’espère qu’on va tout faire pour le garder. »

Eric Paschall, comme Jordan Poole, a également été performant depuis le All-Star Game. Après avoir commencé la saison en trombe, il s’était pris le « Rookie Wall » de plein fouet mais il a su se servir de cette expérience pour repartir de l’avant dans un rôle de sixième homme.

Marquese Chriss : « Steve Kerr est un coach qui est à l’écoute de ses joueurs. Il nous laisse jouer, il nous laisse apprendre de nos erreurs, c’est super important pour de jeunes joueurs comme nous »

Steve Kerr notait d’ailleurs que le rookie avait énormément progressé par rapport au début de saison.

« Il est plus fort qu’en début de saison. Beaucoup plus patient, beaucoup plus stratégique. Six passes ce soir, huit l’autre soir… La feinte de tirs pour provoquer la faute dans la dernière minute, c’est une action de vétéran, » énumère-t-il. « Je pense qu’il s’est rendu le jeu plus facile et plus simple en passant la balle quand il est bien défendu donc il comprend de mieux en mieux quand attaquer et quand être altruiste. C’est un gros pas en avant. »

Souvent décrié pour leurs ratés concernant Patrick McCaw, Jordan Bell ou encore Jakob Evans, les Warriors montrent cette année qu’en l’absence de leurs cadres, ils ont la capacité de développer de jeunes joueurs.

Marquese Chriss est l’un d’entre eux et fait partie des révélations de la saison pour Golden State. L’intérieur qui est passé par Phoenix, Cleveland et Houston lors de ses trois premières saisons et qui s’était construit une mauvaise réputation met en avant le système des Warriors comme l’une des raisons majeurs de son éclosion.

« C’est une organisation qui a l’habitude de gagner et qui sait ce qu’il faut pour gagner. Je pense qu’on est tous arrivés ici en étant ouvert d’esprit et voulant apprendre le plus possible. Pour moi, c’est la chose la plus importante. Écouter tous les conseils qu’on nous donne et essayer de tout absorber, » décrit-il. « Et puis, Steve (Kerr) est un coach qui est à l’écoute de ses joueurs. Il nous laisse jouer, il nous laisse apprendre de nos erreurs, c’est super important pour de jeunes joueurs comme nous. »

En attendant le retour au complet du trio Stephen Curry – Klay Thompson – Draymond Green, les Warriors tiennent en Marquese Chriss, Eric Paschall, Damion Lee, et peut être même Mychal Mulder, quatre joueurs qui pourraient prétendre à jouer un rôle important dans leur rotation la saison prochaine.

Propos recueillis à San Francisco.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *