Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le MVP de la nuit : Russell Westbrook, le « botteur de culs »

Face aux Grizzlies et à Ja Morant, qui voit un mentor en lui, Russell Westbrook a livré une nouvelle sortie de haut vol.

Russell Westbrook poursuit son impressionnante montée en puissance avec les Rockets. Dans la large victoire de cette nuit face aux Grizzlies, il a signé une performance à 33 points (15/24 aux tirs), 9 rebonds, 8 passes et 4 interceptions. Le tout face à Ja Morant, souvent comparé avec le meneur des Rockets, et qui répète que « Brodie » est son joueur préféré depuis son enfance.

Évidemment, le rookie de Memphis n’a que du bien à dire de son mentor qui, à ses yeux, devrait avoir davantage de fans dans la ligue. « J’ai toujours l’impression qu’on lui manque beaucoup de respect », juge le favori pour le titre de Rookie de l’année. « Les gens prennent son jeu pour acquis. Il tourne à un triple-double de moyenne depuis trois ou quatre ans et je suis certain qu’ils voient ce qu’il fait cette année mais c’est toujours la même chose. »

Sous-entendu : le meneur reste mal perçu du fait de précipitations dans son jeu ou d’une sélection de tirs douteuse sur certains matches. S’il perd toujours autant de ballons, environ quatre par match, Russell Westbrook continue pourtant de gagner en efficacité ces dernières semaines. Sur ce mois de février, il tourne d’ailleurs à 32 points de moyenne avec de très bons pourcentages (54% dont 39% à 3-points), en ayant réduit son volume de tirs extérieurs.

« Il est trop explosif, trop puissant »

De toute façon, l’intéressé n’a toujours que faire des critiques le concernant : « Je ne me soucie pas vraiment de ce que les autres pensent de mon jeu. J’apprécie les gars comme Morant et d’autres, mais tant que je suis satisfait de ce que j’apporte sur le parquet, je vais continuer de botter le cul de tout le monde. »

Les défenses adverses sont prévenues. « Je ne connais pas d’autre joueur qui apporte ce genre d’intensité avec autant de talent », juge ainsi James Harden. « Il est trop explosif, trop puissant, vous ne pouvez pas le tenir en un contre un, dit encore Austin Rivers. Ils essaient de mettre des grands sur lui à cause de ça, il a juste l’avantage de la vitesse. Il n’y a vraiment rien à faire. »

Russell Westbrook Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 OKC 82 33 39.8 27.1 81.5 2.2 2.7 4.9 5.3 2.3 1.3 3.3 0.2 15.3
2009-10 OKC 82 34 41.8 22.1 78.0 1.7 3.2 4.9 8.0 2.5 1.3 3.3 0.4 16.1
2010-11 OKC 82 35 44.2 33.0 84.2 1.5 3.2 4.6 8.2 2.5 1.9 3.9 0.4 21.9
2011-12 OKC 66 35 45.7 31.6 82.3 1.5 3.1 4.6 5.5 2.2 1.7 3.6 0.3 23.6
2012-13 OKC 82 35 43.8 32.3 80.0 1.4 3.9 5.2 7.4 2.3 1.8 3.3 0.3 23.2
2013-14 OKC 46 31 43.7 31.8 82.6 1.2 4.5 5.7 6.9 2.3 1.9 3.9 0.2 21.8
2014-15 OKC 67 34 42.6 29.9 83.5 1.9 5.4 7.3 8.6 2.8 2.1 4.4 0.2 28.2
2015-16 OKC 80 34 45.4 29.6 81.2 1.8 6.0 7.8 10.4 2.5 2.0 4.3 0.3 23.5
2016-17 OKC 81 35 42.5 34.3 84.5 1.7 9.0 10.7 10.4 2.4 1.6 5.4 0.4 31.6
2017-18 OKC 80 36 44.9 29.8 73.7 1.9 8.2 10.1 10.3 2.5 1.8 4.8 0.3 25.4
2018-19 OKC 73 36 42.8 29.0 65.6 1.5 9.6 11.1 10.7 3.4 2.0 4.5 0.5 23.0
2019-20 HOU 53 36 47.4 25.4 77.7 1.8 6.3 8.0 7.0 3.5 1.7 4.5 0.3 27.5
Total   874 35 43.7 30.4 80.0 1.7 5.4 7.1 8.3 2.6 1.8 4.1 0.3 23.2

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Houston Rockets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés