Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.73UTA2.12Pariez
  • LOS1.88LA 1.93Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Son maillot bientôt retiré, Dwyane Wade « veut mettre le basket derrière lui »

La légende du Heat va voir son maillot être retiré ce week-end. Un moment riche en émotion, mais qui confirme aussi qu’il est bien retraité, donc désormais loin de son sport.

Pendant trois jours, à partir de ce vendredi, le Heat va rendre hommage au plus grand joueur de son histoire. Le légendaire numéro #3 de Dwyane Wade va ainsi rejoindre le plafond de l’American Airlines Arena et ne pourra plus être porté par les joueurs de Miami.

C’est aussi une occasion pour l’ancien arrière de revenir dans son antre, ce qu’il n’a pas beaucoup fait depuis le début de saison, comme Dirk Nowitzki à Dallas d’ailleurs. Est-ce donc compliqué de revenir dans la salle du Heat alors que le néo-retraité voulait s’en écarter depuis quelques mois ou bien une sensation agréable d’être salué ainsi ?

« Les deux », répond Dwyane Wade à Sports Illustrated. « Voir son maillot être retiré, c’est quelque chose qu’un athlète, qu’il soit gamin ou adulte, espère toujours. C’est la célébration d’une carrière. Mais je suis également dans un processus où le basket c’était le basket et je veux avancer vers une nouvelle étape. Les gens me demandent toujours si je vais revenir, notamment pour les playoffs. Je suis impatient qu’on m’autorise à passer à autre chose, que je puisse mettre le basket derrière moi. »

« Je ne vais pas ressentir la même chose avec mon maillot retiré que lorsque je marquais un panier au buzzer »

Le MVP des Finals 2006 va tout de même vivre intensément ces journées de février, et plus tard celle de son entrée au Hall of Fame, car il s’agira des derniers moments d’adrénaline de sa carrière de sportif. « On ne peut pas célébrer chaque moment quand on est en pleine carrière », ajoute le triple champion. « Je vais en profiter car ensuite, ce ne sera pas comme ça tous les jours. Je ne vais pas ressentir la même chose avec mon maillot retiré que lorsque je marquais un panier au buzzer. »

C’est l’adrénaline quotidienne qui a justement empêché Dwyane Wade de montrer une quelconque émotion durant la dernière saison de sa carrière. Elle a en revanche surgi lors de l’hommage de Common avant le All-Star Game dimanche soir, à Chicago, sa ville natale.

« C’est difficile de laisser parler ses émotions quand on va jouer un match de basket. J’étais là pour jouer et la plupart des hommages étaient rendus avant les rencontres. J’étais alors en mode compétition », rappelle-t-il. « Là, avec Common, j’étais ému car on venait de rendre hommage à Kobe Bryant. Ensuite, je vois un ami, un des plus grands artistes de Chicago, raconter cette incroyable histoire de la ville. Je suis dedans, et là, hop, mon visage apparaît. Et en plus, il raconte mon histoire, avec ma sœur, quand on allait de la maison de ma mère à celle de mon père. Ce moment a changé ma vie, il est la raison pour laquelle je suis ici. Vous auriez tous pleuré aussi. » 

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés