Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

La vilaine sortie de route des Lakers

Totalement dominés à Boston, les joueurs de Los Angeles ont manqué leur rendez-vous pour le grand classique de la NBA. Ce n’est pas courant pour eux cette saison.

À l’entame de match, les Lakers ont dominé les Celtics. Un 8-0 passé avec la manière et qui pouvait annoncer une belle soirée pour les Californiens. Pendant 17 minutes, la rencontre est équilibrée, mais Boston va inverser la tendance pour finalement s’imposer de 32 points (139-107) !

« C’était une bonne raclée, à l’ancienne », commente LeBron James sur ESPN. « C’est tout. Ils nous ont battus dans tous les domaines, à l’extérieur, à l’intérieur, sur les points après ballon perdu, au rebond offensif. Ce sont les ingrédients principaux de cette défaite. »

Une défaite qui marque les esprits puisque jamais, entre les Lakers et les Celtics, une partie ne s’était décidée avec un tel écart de points depuis mars 1969 (une victoire des Lakers de 35 points) ! Et il faut remonter à 1963 pour retrouver une victoire aussi large de Boston face à son meilleur ennemi.

Pendant presque 30 minutes, on n’a pas reconnu la formation californienne. Elle a été débordée en transition et dominée au rebond. Avec six prises, Enes Kanter s’est régalé au rebond offensif.

« C’était moche »

« On n’a pas été présent au rebond et les rebonds offensifs nous ont tués. On a perdu des ballons, ils ont été plus physiques. On n’a pas répondu à ça », explique Anthony Davis, de retour de blessure. « C’était un match étrange du point de vue de l’énergie », ajoute Kyle Kuzma. « Du premier au dernier joueur, il y a eu des manques, ce qui est inacceptable surtout dans un match contre Boston. »

Les mots de Frank Vogel à la pause n’ont pas changé le destin du match, ce fut même pire après. « On n’y était pas en première mi-temps », raconte le coach. « On a essayé d’être plus agressif en seconde période, mais il faut donner du crédit à Boston, ils ont été exceptionnels. Ils ont joué comme s’ils étaient dos au mur, ils avaient besoin de cette victoire. »

Rajon Rondo plaide en quelque sorte la thèse de l’accident. « Je suis certain que les Celtics ont simplement appliqué leur plan de jeu. On aurait pu faire des choses bien mieux, en attaque et en défense, en parlant plus. Mais je ne veux pas être trop critique avant d’avoir revu les images du match. Mais c’était moche. »

Les Lakers auront l’occasion de rebondir mercredi soir à New York, face aux Knicks.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés