NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
PHI
DET1:00
WAS
ATL1:00
CHI
NYK2:00
HOU
UTH2:00
DAL
SAS2:30
GSW
MEM4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI1.14DET5.5Pariez
  • WAS2.13ATL1.7Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

DeAndre Jordan, le grand frère des Nets

Désormais dans sa douzième saison NBA, DeAndre Jordan est considéré par tous comme un super coéquipier. Un élément stabilisateur bien utile partout.

À Brooklyn depuis cet été, sa troisième équipe en deux saisons, après avoir passé dix ans aux Clippers, DeAndre Jordan s’éclate. Attiré aux Nets par ses deux amis, Kyrie Irving et Kevin Durant, qui ont fait quelques concessions salariales pour permettre à Brooklyn de le signer, le pivot est aussi précieux sur le terrain que dans le vestiaire.

Un vétéran vers lequel tout le monde se tourne

À 31 ans, le vétéran joue ainsi le rôle de mentor et d’ami pour ses coéquipiers : « À chaque fois que vous regardez la configuration des très bonnes équipes NBA avec des stars, ils ont toujours ces vétérans de confiance qui stimulent le vestiaire et nouent aussi bien des liens avec le quinzième homme qu’avec la première option. DeAndre est capable de rassembler tout le monde », observe ainsi Joe Harris, auprès du Bleacher Report.

Au fur et à mesure de sa carrière, DeAndre Jordan a ainsi gagné le respect de ses pairs, démontrant une éthique de travail exemplaire et faisant preuve d’un humour redoutable, une qualité évidemment appréciable dans des équipes constituées d’hommes aux egos tout aussi imposants que leurs physiques.

« La seule personne qui pourrait me faire foirer [un lancer-franc] est DeAndre, » racontait récemment son ex-coéquipier, J.J. Redick dans un article d’ESPN consacré à l’intimidation sur la ligne. « Il est capable de balancer une connerie énorme qui me ferait éclater de rire. »

Déjà, chez les Clippers, le pivot de 2m16 s’était imposé comme le leader moral d’une équipe souvent perturbée par les comportements agressifs de Chris Paul ou Blake Griffin.

« Il y a toujours un gars dans une équipe qui attire l’énergie de tout le monde et il était ce gars, » se souvient Jamal Crawford. « Les gens voient qu’il est fougueux mais il un autre côté très calme et compréhensif. On avait le sentiment que c’était le grand frère. Il pourrait vous mettre son bras sur l’épaule et vous dire ‘Tout ira bien' ».

Pour le plaisir…

DeAndre Jordan peut d’ailleurs d’autant plus aider ses coéquipiers dans leurs moments difficiles pour avoir lui-même vécu des situations compliquées, notamment lorsqu’il revint sur sa décision de signer aux Mavericks en 2015 après leur avoir donné son accord oral. Un choix qui l’a amené à subir une véritable fureur médiatique, même par… LeBron James, à l’origine de nombreux doutes personnels.

« Je ne dirais pas que j’ai fait une dépression mais c’était sans aucun doute une période sombre pour moi le reste de cet été », confie-t-il. C’est d’ailleurs son néo-coéquipier Kevin Durant qui l’a sorti de sa torpeur : « Il me disait : ‘Mec, envoie tout ça balader. Tu connais ces gens ? (…) Alors, tu t’en fous. Vas-y et joue’. »

Et maintenant qu’il a retrouvé ses deux amis, avec lesquels il s’était promis dès les Jeux olympiques 2016 une réunion au sein de la même équipe, DeAndre Jordan embrasse son rôle de ciment de l’équipe, avec le sourire.

« J’ai des liens avec tout le monde. Si quelqu’un sort un peu des rails, je peux aller le voir : ‘Que se passe t-il ? Parle-moi.’ (…) Au bout du compte, nous jouons à un jeu. C’est un jeu sérieux mais ça reste un jeu. On le prend au sérieux mais nous devons prendre du plaisir là-dedans. Je veux prendre du plaisir dans ma vie. »

DeAndre Jordan Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 LAC 53 15 63.3 0.0 38.5 1.4 3.1 4.5 0.2 1.8 0.2 0.8 1.1 4.3
2009-10 LAC 70 16 60.5 0.0 37.5 1.7 3.3 5.0 0.3 2.2 0.2 1.1 0.9 4.8
2010-11 LAC 80 26 68.6 0.0 45.2 2.6 4.6 7.2 0.5 3.2 0.5 1.3 1.8 7.1
2011-12 LAC 66 27 63.2 0.0 52.5 3.1 5.2 8.3 0.3 2.9 0.5 1.1 2.0 7.4
2012-13 LAC 82 25 64.3 0.0 38.6 2.6 4.7 7.2 0.3 2.3 0.6 1.2 1.4 8.8
2013-14 LAC 82 35 67.6 0.0 42.8 4.0 9.6 13.6 0.9 3.2 1.0 1.5 2.5 10.4
2014-15 LAC 82 34 71.0 25.0 39.7 4.8 10.1 15.0 0.7 3.0 1.0 1.3 2.2 11.5
2015-16 LAC 77 34 70.3 0.0 43.0 3.5 10.3 13.8 1.2 2.7 0.7 1.4 2.3 12.7
2016-17 LAC 81 32 71.4 0.0 48.2 3.7 10.1 13.8 1.2 2.6 0.6 1.4 1.7 12.7
2017-18 LAC 77 32 64.5 0.0 58.0 4.3 10.9 15.2 1.5 2.6 0.5 1.8 0.9 12.0
2018-19 * All Teams 69 30 64.1 0.0 70.5 3.3 9.8 13.1 2.3 2.4 0.6 2.2 1.1 11.0
2018-19 * DAL 50 31 64.4 0.0 68.2 3.2 10.5 13.7 2.0 2.5 0.7 2.2 1.1 11.0
2018-19 * NYK 19 26 63.4 0.0 77.3 3.4 8.0 11.4 3.0 2.2 0.5 2.2 1.1 10.9
2019-20 BRK 56 22 66.6 0.0 68.0 2.5 7.5 10.0 1.9 2.0 0.3 1.3 0.9 8.3
2020-21 BRK 57 22 76.3 0.0 50.0 2.1 5.4 7.5 1.6 2.0 0.3 1.5 1.1 7.5
2021-22 LAL 3 13 85.7 0.0 0.0 1.3 3.3 4.7 0.7 2.0 0.3 0.3 1.0 4.0
Total   935 27 67.4 8.3 47.5 3.1 7.5 10.6 1.0 2.6 0.6 1.4 1.6 9.4

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires