Matchs
hier
Matchs
hier
SAS107
MIA102
DEN107
IND115
Pariez en ligne avec Unibet
  • WAS1.79DET1.94Pariez
  • ATL3.8TOR1.23Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Pelicans, une franchise au bord de la crise de nerfs

En s’inclinant face au Magic, la franchise de la Nouvelle-Orléans a perdu son 12e match de suite. Un record pour le club.

« C’est une faute ! Une faute ! », ne cesse de vociférer Alvin Gentry, estimant que Josh Hart aurait dû récupérer un coup de sifflet sur sa pénétration. Joueur et coach sont sanctionnés par une faute technique chacun en cette fin de troisième quart-temps face au Magic. Mais le coach, rassis sur son banc, continue de bouillir et cherche clairement ce qui suit : à savoir une deuxième faute technique et donc une expulsion.

Alvin Gentry file au vestiaire sans même se poser de question, et au passage, donne une bonne tape dans le dos de son assistant Jeff Bzdelik ! « La frustration m’a fait perdre mes moyens ce soir, » peut reconnaître le technicien après le match. « On doit mieux jouer, on va mieux jouer. Mais je dois aussi faire du meilleur boulot par rapport à ça. »

La frustration semble logique côté Pelicans. Tout proches d’avoir le pire bilan de la ligue, ils connaissent en revanche la pire dynamique actuelle en NBA avec 12 défaites de suite, soit tout simplement un record de médiocrité pour la franchise.

« J’ai connu des séries de défaites par le passé, » assure Jrue Holiday. « Il faut être capable de rester positif et de passer outre. J’ai aussi connu des séries de défaites où c’était négatif et encore pire que ça ne l’est aujourd’hui. On doit rester positif. »

Alvin Gentry en danger ?

Le positif, c’est de se dire qu’un certain Zion Williamson se rapproche de la date de son retour. À défaut de pouvoir jouer un rôle de sauveur, le rookie aura certainement un impact pour booster le moral collectif.

Le moins positif en revanche avec cette série, ce sont des données chiffrées qui font apparaître que les Pelicans sont l’une des plus mauvaises attaques et défenses de la ligue (sur 100 possessions). Et qu’ils perdent avec un écart moyen de 13 points sur ces 12 matches.

Au point de menacer Alvin Gentry ? « Vous devriez poser la question aux gens qui gèrent ça, » renvoie à ses dirigeants le coach. « Je sais que je vais venir travailler chaque jour et faire ce que je peux pour inverser la tendance. C’est ce que je sais. »

Comment s’y prendre pour retrouver la victoire ? « Jouer comme des désespérés durant 48 minutes, » réclame Jrue Holiday. « J’ai le sentiment que nous sommes tous des compétiteurs, que perdre n’est pas dans notre nature. On va continuer et essayer de trouver un moyen de gagner. Et une fois qu’on aura trouvé, on va réitérer cet effort. Être positif est le plus important. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New Orleans Pelicans en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés