Matchs
hier
Matchs
hier
ORL112
PHI97
CHA117
MEM119
BOS140
WAS133
HOU102
LAC93
MIN129
SAS114
LAL87
GSW71
POR77
TOR82
Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.14MIA1.71Pariez
  • MIL1.1CHI7Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dix mois après sa grave blessure, J.J. Barea est toujours aussi inflammable

Face à Orlando, le meneur des Mavericks a relancé son équipe pour son premier match depuis sa rupture du tendon d’Achille.

Kobe Bryant peut en témoigner, il faut beaucoup de courage pour revenir d’une rupture du tendon d’Achille à 35 ans. Mais J.J. Barea n’est pas du genre à en manquer et dix mois après sa blessure, le Portoricain a enfin retrouvé un parquet NBA mercredi soir. « Ça m’avait manqué, surtout d’être ici à la maison » avoue-t-il aisément. « Mes coéquipiers et les fans sont incroyables. »

Apte à jouer depuis quelques semaines, le meneur a pris son mal en patience lors des six premiers matchs de la saison, jusqu’à cette bien triste première mi-temps des Mavs hier face à Orlando qui a poussé son entraîneur à se tourner vers lui. « On avait besoin d’une étincelle, de quelque chose qui sorte de l’ordinaire » confie Rick Carlisle. « Et comme il l’a toujours fait, il a su élever son niveau de jeu et a eu de l’impact. »

Trois paniers pour modifier complètement la physionomie du match

Et comment ! Alors que son équipe prenait l’eau et comptait 9 points de retard, le vétéran a sorti un petit miracle de sa poche en marquant un 3-points avec la planche qui lui a donné confiance. « C’est mon job depuis toujours. J’y suis habitué. Dès que j’entre sur le terrain, je sens la confiance de l’équipe. J’ai été agressif, je me suis mis en route avec deux lancers, après je me suis dit que j’étais chaud quand j’ai marqué avec la planche. »

Effectivement, puisqu’il a enchaîné ensuite deux nouveaux 3-points pour réduire l’écart à deux unités à la pause. « C’est dans ces moments-là que le basket est plaisant. Tu es chaud, le public aussi » décrit-il. Une grosse différence qui a permis aux Mavs de rester dans le coup en deuxième mi-temps pour finalement aller chercher la victoire. De quoi recevoir les félicitations de son coach, toujours aussi admiratif après toutes ces années.

« Il nous a donné une grosse étincelle, il a emmené le public avec lui, l’équipe aussi. C’est assez génial pour un joueur qui ne joue pas depuis six matchs et ne se plaint pas, qui a fait un entraînement complet tout seul (hier) matin pour améliorer sa condition physique, qui rentre et qui a de l’impact. En jouant avec de l’énergie, avec son cœur. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés