NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DET
MIL1:00
ATL
MIA1:30
CHI
CHA2:00
PHI
BRO2:00
SAC
MEM4:00
GSW
HOU4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • DET8.3MIL1.08Pariez
  • ATL3MIA1.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Meilleur passeur de NBA, LeBron James dépoussière l’histoire des Lakers

Le King a sorti un troisième triple double consécutif, ce qu’aucun joueur de la franchise californienne n’avait réussi depuis 32 ans.

LeBron James est déterminé à écrire l’histoire des Lakers cette saison et quoi de mieux que de commencer par revisiter le passé de la franchise de la Cité des Anges ? Il y a 32 ans, lors de la saison 1986-1987, le plus célèbre n°32 des Lakers, Magic Johnson, avait aligné trois triple-doubles de suite (il avait même poussé l’exploit jusqu’à quatre).

Il a donc fallu attendre cette nuit pour être témoin de pareil exploit. L’œuvre de LeBron James qui a terminé à 30 points, 10 rebonds et 11 passes décisives dans la victoire à Chicago.

Être au bon endroit au bon moment

« Ça vient valider un succès d’équipe » précise-t-il. « Un triple-double ne signifie absolument rien pour moi s’il n’y a pas la victoire au bout. C’est la troisième victoire de suite pour nous et je suis heureux de la façon dont on joue ».

S’il a entamé son match d’un tomar surpuissant et a ensuite éclipsé la timide sortie d’Anthony Davis, LeBron James a également pu compter sur l’apport de toute une équipe pour renverser les Bulls, profitant notamment du retour de Kyle Kuzma dans le quatrième quart-temps pour distribuer cinq caviars et valider son triple-double.

« J’essaie juste d’être au bon endroit au bon moment » a-t-il ajouté. « D’être une triple-menace sur le terrain. J’ai confiance en mes coéquipiers pour qu’ils mettent leurs tirs. J’essaie de donner le ballon dans le bon timing pour faciliter un tir. C’est ce qu’ils ont réussi à faire. En défense, j’essaie de prendre autant de rebonds que je peux, même si je joue meneur. Et ensuite, de scorer. Bien lire les défenses, trouver mes spots et tâcher d’être agressif ».

« Magic » LeBron

Parmi ses coéquipiers qui se sont mis en évidence cette nuit, Quinn Cook a également tiré son épingle du jeu (17 points, 4 rebonds et 2 passes décisives), réalisant son meilleur match sous ses nouvelles couleurs. « Notre banc va être la clé pour nous. Notre profondeur a été un élément qui a joué en notre faveur. Ils ont été bons, et sans eux, on n’aurait pas eu cette victoire », a rappelé le King.

L’ancien joueur des Warriors a pour sa part eu des mots très forts pour son leader. « On est témoins de sa grandeur tous les jours, et chacun d’entre nous veut juste en profiter autant que possible » a-t-il confié au LA Times. « Il nous donne tout ce qu’il a chaque jour. C’est le premier à la salle, il s’entretient avec tout le monde dans l’équipe. C’est juste le coéquipier ultime, le leader ultime. Il donne tout chaque soir ».

Après deux semaines de compétition et à 35 ans, LeBron James repousse encore les limites de l’entendement en pointant à la première place du classement des meilleurs passeurs de la ligue avec 11.1 offrandes par match, loin devant Luka Doncic (9.5) et Malcolm Brogdon (9.4). Alors qu’il figure déjà dans le Top 10 des meilleurs passeurs de l’histoire et pourrait bien rattraper Gary Payton s’il continue à ce rythme.

Le patron de l’attaque… et de la défense !

Frank Vogel a de quoi être tout aussi admiratif du caractère et de la polyvalence de son leader. « Il ne parle même pas de la défense alors qu’il travaille très dur de ce que côté du parquet », note l’entraîneur. « C’est l’organisateur, il est à la fois le quarterback en attaque et le middle linebacker en défense. De pouvoir encore fournir cet effort défensif et gérer l’attaque de la sorte, c’est très spécial ».

Cet épisode marquera peut-être le cours d’une saison historique pour les Lakers. « On ne peut pas pas penser à la finale NBA bien que ce soit notre aspiration » a ajouté LeBron James. « On se fixe des petits objectifs en tête comme d’être la meilleure défense de la ligue chaque soir. On a pris un peu de retard en première mi-temps, mais on a corrigé le tir ensuite en les cadenassant. On doit être capable de gagner dans ces situations ».

LeBron James Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2003-04 CLE 79 40 41.7 29.0 75.4 1.3 4.2 5.5 5.9 1.9 1.7 3.5 0.7 20.9
2004-05 CLE 80 42 47.2 35.1 75.0 1.4 6.0 7.4 7.2 1.8 2.2 3.3 0.7 27.2
2005-06 CLE 79 43 48.0 33.5 73.8 1.0 6.1 7.0 6.6 2.3 1.6 3.3 0.8 31.4
2006-07 CLE 78 41 47.6 31.9 69.8 1.1 5.7 6.7 6.0 2.2 1.6 3.2 0.7 27.3
2007-08 CLE 75 40 48.4 31.5 71.2 1.8 6.1 7.9 7.2 2.2 1.8 3.4 1.1 30.0
2008-09 CLE 81 38 48.9 34.4 78.0 1.3 6.3 7.6 7.3 1.7 1.7 3.0 1.2 28.4
2009-10 CLE 76 39 50.3 33.3 76.7 0.9 6.4 7.3 8.6 1.6 1.6 3.4 1.0 29.7
2010-11 MIA 79 39 51.1 33.0 75.9 1.0 6.5 7.5 7.0 2.1 1.6 3.6 0.6 26.7
2011-12 MIA 62 38 53.1 36.2 77.1 1.5 6.4 7.9 6.2 1.6 1.9 3.4 0.8 27.2
2012-13 MIA 76 38 56.5 40.6 75.3 1.3 6.8 8.0 7.3 1.5 1.7 3.0 0.9 26.8
2013-14 MIA 77 38 56.7 37.9 75.0 1.1 5.9 6.9 6.3 1.6 1.6 3.5 0.3 27.1
2014-15 CLE 69 36 48.8 35.4 71.0 0.7 5.3 6.0 7.4 2.0 1.6 3.9 0.7 25.3
2015-16 CLE 76 36 52.0 30.9 73.1 1.5 6.0 7.4 6.8 1.9 1.4 3.3 0.6 25.3
2016-17 CLE 74 38 54.8 36.3 67.4 1.3 7.3 8.6 8.7 1.8 1.2 4.1 0.6 26.4
2017-18 CLE 82 37 54.2 36.7 73.1 1.2 7.5 8.7 9.1 1.7 1.4 4.2 0.9 27.5
2018-19 LAL 55 35 51.0 33.9 66.5 1.0 7.4 8.5 8.3 1.7 1.3 3.6 0.6 27.4
2019-20 LAL 51 35 48.9 34.5 68.7 1.0 6.8 7.8 10.8 1.8 1.3 4.0 0.4 25.0
Total   1249 38 50.4 34.4 73.5 1.2 6.2 7.4 7.4 1.8 1.6 3.5 0.8 27.1

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés