Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Interview Taurean Prince : « Je veux avoir un impact sur l’équipe même sans faire des stats »

Auteur de son meilleur match sous ses nouvelles couleurs face aux Rockets avec 27 points et 12 rebonds, l’ailier des Nets est la très belle surprise de Brooklyn.

Arrivé cet été en échange d’Allen Crabbe et déjà prolongé par ses dirigeants, Taurean Prince n’a évidemment pas le talent de Kevin Durant, mais il s’est adapté à vitesse grand V et cette nuit, il a été le facteur X des Nets face à Houston. Pour Basket USA, l’ancien Hawk raconte son début de saison réussi.

27 points, 12 rebonds, vous avez été le facteur X de la rencontre !

Je me suis battu et j’ai tout donné pour l’équipe. Le coach m’a remercié pour le travail que j’ai fait ce soir et je suis très touché par ce que mes coéquipiers m’ont dit dans les vestiaires après la rencontre. Je suis un guerrier pour l’équipe. Je voulais gagner car Houston est l’une des meilleures équipes de la ligue et ce genre de succès fait beaucoup de bien.

C’est une victoire qui fait du bien après des revers inattendus à Memphis ou face aux Pacers…

On a gagné en confiance avec ce que l’on a fait ensemble, et je pense que le meilleur est à venir. Le travail paie, toujours, et je ne suis pas le genre de joueur qui va se reposer sur ses acquis. Je veux encore continuer à avoir un impact sur le jeu de l’équipe, même sans faire des stats aussi importantes au scoring et au rebond que celles que j’ai faites face aux Rockets.

On vous a vu très en l’aise en transition, alors que vous êtes utilisé comme ailier-fort. Coach Atkinson vous avait-il donné des consignes particulières pour ce match face aux Rockets ?

Il m’a dit de lâcher les chevaux, donc je l’ai fait (sourire). Plus sérieusement, Coach Kenny Atkinson nous a montré que les Rockets étaient très passifs sur les replis défensifs en transition, et qu’il fallait en profiter à fond lorsque l’occasion se présentait. On l’a fait et je pense que ça nous a aidés à bien entrer dans notre match. Les Rockets mettent beaucoup d’intensité en attaque, mais leur défense est de temps en temps pas toujours des plus réactives, donc on a voulu en tirer profit le plus souvent possible.

« On sait que l’on va devenir une superbe équipe crainte dans toute la ligue »

Vous avez été aussi bon en défense sur un grand nombre de séquences sur Capela, qui a vécu un match difficile…

J’ai fait de mon mieux car Capela est vraiment un super pivot. Il est très difficile à prendre en défense car il bouge tout le temps mais on avait un plan sur lui pour lui éviter de trop récupérer de rebond et de prendre de l’importance en attaque sur jeu posé. On a réussi notre plan car il a pris des fautes assez rapidement et il n’a pas passé plus de 20 minutes sur le terrain si mes souvenirs sont bons. Cette équipe n’est pas seulement son duo de stars, c’est aussi un collectif qui peut beaucoup gêner quand le ballon circule bien. On a sous-estimé aucun joueur, et on a gagné, c’est le plus important.

Le jeu des Nets est encore un peu hésitant sur certaines séquences : est-ce que vous en parlez entre vous .

Oui, bien sûr qu’on en parle entre nous et avec le staff. On sait aussi que ce n’est que le début de la saison, et donc c’est un peu normal. On a quelques nouveaux joueurs, moi inclus, et les Nets avaient déjà leurs systèmes et une philosophie de jeu en place depuis deux, trois saisons. Ça va venir, on sait que l’on a encore une superbe marge de progression. On bosse dur chaque jour pour arriver à notre meilleur niveau, et on sait très bien que les enseignements que l’on tire après 7 ou 8 matches ne seront sûrement pas les mêmes dans quelques semaines. On sait de quoi on est capable, et on sait que l’on va devenir une superbe équipe crainte dans toute la ligue.

Quel est justement l’objectif de la saison ?

On veut faire une longue saison (sourire). Notre effectif est vraiment très riche, solide et on veut tous faire briller Brooklyn en NBA. On peut faire une superbe saison, on va faire une superbe saison. Je pense que les gens ne sont pas complètements prêts à voir ce que l’on peut produire. On a un super groupe de travail, et toute l’organisation est unie pour faire une grosse saison tous ensemble.

Propos recueillis à Brooklyn

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés