NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
LAL
DEN3:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.36DEN3.4Pariez
  • MIA2.26BOS1.7Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Face aux Bulls, les Knicks réalisent le hold-up parfait

Menés quasiment toute la rencontre par des Bulls encore un peu verts, les Knicks font la différence dans les dernières minutes pour remporter leur premier succès de la saison (105-98). Auteur d’un match solide en défense, Frank Ntilikina a été important pour sa formation.

La rencontre débute sur un faux rythme avec beaucoup de tirs ratés à 3-points, et un camion entier de rebonds offensifs récoltés par les Bulls, qui ne tirent pas profit de la faiblesse des locaux dans ce domaine pour l’instant. Otto Porter Jr. se met en évidence longue distance, puis près du cercle sur un floater parfait, et les joueurs de l’Illinois prennent les commandes (9-3).

Déjà exaspéré sur son banc, Coach Fizdale demande un premier arrêt de jeu. Le technicien local donne une chance supplémentaire à son cinq majeur, mais rien ne change. Il décide enfin de faire entrer en jeu Frank Ntilikina, pour le plus grand plaisir des fans locaux. Le ballon circule un peu mieux, mais les Bockers affichent une nouvelle fois un niveau de jeu très moyen en attaque, et certains joueurs ne défendent pas.

L’impact de Ntilikina en défense

Nouveau temps mort pour les locaux, qui traversent une grosse sécheresse en attaque à quatre minutes du terme de ce premier quart (18-6). Bobby Portis prend confiance, et plante sept points de suite, mais sa défense suspecte efface quelque peu sa réussite offensive. Knox fait n’importe quoi, Ntilikina éteint Coby White mais ne trouve pas la mire de l’autre côté du terrain pour ouvrir son compteur points. Les douze minutes initiales sont poussives pour les Knicks, qui sont déjà lâchés au tableau d’affichage (33-15).

Le meneur tricolore se met en évidence dès la première séquence du second quart, forçant White à prendre plus de 8 secondes à traverser la ligne médiane. New York montre un bien meilleur visage, et accélère le jeu sur les transitions offensives. Wayne Ellington plante deux banderilles du parking, et le Garden se réveille (33-23) ! Ntilikina sort du parquet après avoir montré de belles choses défensivement, tandis que Randle se fait siffler un nouveau marcher… et conteste chaque décision arbitrale, à tort. R.J Barrett sort de sa torpeur, et marque sur trois actions consécutives pour rapprocher un peu plus les Knicks (44-35). Mais Wendell Carter Jr fait un sacré chantier dans la raquette, et les Bulls reprennent le momentum. Le rookie des Knicks est bien seul pour marquer des points pour son équipe, et malgré un panier au buzzer de Randle, Chicago maîtrise son sujet à la pause (52-42).

R.J. Barrett confirme de match en match

Le jeu reprend, mais les Knicks font la même erreur que lors du début de la rencontre : ils jouent à l’envers ! Pas de défense, Payton ne sait pas trop quoi faire avec le ballon et les Bulls se régalent sur jeu rapide. Carter Jr maîtrise Robinson sous l’arceau, et seul Barrett fait preuve d’intelligence en attaque. À ses côtés, Randle poursuit son festival de ballons perdus, et ne montre pas l’exemple à ses coéquipiers (67-53). Mais le rookie canadien de New York ne lâche rien et montre l’exemple. Il prend plusieurs rebonds offensifs, et se donne en défense. Bien aidé par Portis, le fils de Rowan Barrett permet à son équipe de réduire l’écart (71-63).

Les Knicks serrent leur défense, et Frank Ntilikina met de grands coups de pression à White qui ne sait plus quoi faire pour se débarrasser du meneur tricolore. Alors que les locaux se remettent la tête à l’endroit, deux très mauvaises décisions (passage en force, et un énième ballon perdu) de Randle viennent perturber la dynamique positive des siens. Knox plante (enfin) de loin, et l’espoir renaît (83-76). La défense du Français est parfaite mais il est très maladroit et Coach Fizdale le remet sur le banc. Knox, puis Portis sont inspirés, et ils réveillent le Garden.

Bobby Portis, l’energizer

À l’entrée du money time, les deux équipes sont à égalité (88-88), et c’est Satoransky, bien aidé par son compère européen Markkanen, qui lance un 8-0 pour redonner une petite bouffée d’oxygène aux Bulls. Les Knicks déjouent depuis la sortie de Ntilikina, laissant la baguette à… Knox. Le jeu des New Yorkais redevient des plus brouillons, et Barrett va chercher le cercle pour provoquer des fautes, et redonner un coup de boost à des Knicks.

À ses côtés, Portis chambre le banc adverse dès qu’il en a l’occasion et il mène la charge pour redonner la main aux locaux (100-98). À une minute du terme, le Garden est en fusion et Frank Ntilikina, revenu sur le terrain, poursuit son clinic en défense. Auteur d’un 15-0 dans les trois dernières minutes, les Knicks peuvent sourire : ils viennent de remporter leur premier succès de la saison et s’évitent un début de semaine difficile (105-98).

Knicks / 105 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
M. Morris Sr. 31 4/13 1/4 1/1 0 5 5 0 2 1 1 1 10 7
R. Barrett 40 7/15 0/2 5/11 6 9 15 5 3 0 2 1 19 24
J. Randle 33 5/13 0/2 3/5 7 7 14 5 4 0 8 0 13 14
M. Robinson 18 4/9 0/0 2/4 6 3 9 0 4 0 0 2 10 14
E. Payton 21 1/3 0/0 1/2 1 1 2 0 0 1 1 0 3 2
T. Gibson 7 0/1 0/1 0/0 0 1 1 1 0 0 0 0 0 1
B. Portis 30 10/14 4/4 4/5 4 7 11 2 1 0 0 2 28 38
K. Knox II 17 4/9 2/5 4/4 1 1 2 2 3 1 2 0 14 12
F. Ntilikina 22 0/6 0/4 0/0 0 2 2 2 2 0 3 0 0 -5
W. Ellington 22 3/8 2/7 0/0 0 2 2 2 0 0 0 0 8 7
Total 38/91 9/29 20/32 25 38 63 19 19 3 17 6 105
Bulls / 98 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
L. Markkanen 29 5/13 2/6 6/6 0 6 6 2 3 1 0 0 18 19
O. Porter Jr. 32 3/11 1/6 0/0 2 1 3 0 2 0 0 0 7 2
W. Carter Jr. 28 7/9 0/1 6/7 3 7 10 2 5 1 1 3 20 32
Z. LaVine 36 8/18 2/7 3/4 1 4 5 3 2 1 4 1 21 16
T. Satoransky 27 1/5 0/3 0/0 1 2 3 5 2 1 1 0 2 6
L. Kornet 16 1/3 0/2 0/0 0 1 1 1 1 1 0 0 2 3
T. Young 22 6/12 2/4 1/2 1 3 4 0 3 0 2 1 15 11
C. White 16 2/5 1/3 0/0 0 2 2 3 0 0 0 0 5 7
R. Arcidiacono 16 2/3 1/2 0/0 0 3 3 2 2 0 1 0 5 8
K. Dunn 18 1/6 0/1 1/2 0 1 1 1 2 1 0 0 3 0
Total 36/85 9/35 17/21 8 30 38 19 22 6 9 5 98

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chicago Bulls en 1 clic

New York Knicks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés