Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Tacko Fall à l’infirmerie à cause d’un… plafond bas

Le pivot de 2m30 s’est cogné la tête au moment de se laver les mains au centre d’entraînement des Celtics. Un protocole pour commotion cérébrale a été entamé même si le joueur va mieux depuis.

Le quotidien n’est pas toujours facile quand on mesure plus de 2m30. Entre les lits trop petits, les fringues jamais à la bonne taille et … les plafonds bas qui peuvent s’avérer traîtres.

Tacko Fall en été la victime il y a quelques jours, heurtant sa tête contre un plafond visiblement pas prévu pour accueillir des gabarits de son envergure. Au moment de se laver les mains après l’entraînement au centre d’entraînement des Celtics, il a suffi d’une seconde d’inattention pour que Tacko Fall ressorte sonné.

Le coup devait rester sans conséquence, Tacko Fall ayant même participé à une session de natation et une séance d’entraînement supplémentaire le jour même. Ce n’est que le lendemain, au réveil, qu’il ne s’est pas senti bien, contraignant sa franchise à prendre toutes les précautions en ouvrant un « protocole pour commotion cérébrale ».

Bientôt remis sur pieds

Le joueur a toutefois fait le voyage avec l’équipe pour Philly à l’occasion du premier match de saison régulière des Celtics. Il a également participé à l’échauffement, signe que tout allait mieux depuis pour le Sénégalais.

Brad Stevens a indiqué que Tacko Fall allait bientôt être jugé apte par le staff médical. « Il est très proche de revenir d’après ce qu’on ma dit. Mais il n’était pas censé être « actif » de toute façon », a-t-il ajouté au sujet de son intérieur qui dispose d’un « two-way contract » et peut donc être « activé » par son coach pendant 45 jours au cours de la saison pour évoluer avec l’équipe première.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Boston Celtics en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés