NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
BOS
IND1:30
TOR
HOU1:30
DET
SAC2:00
MIA
UTH2:00
CHI
PHO2:00
MEM
LAC2:00
OKC
ATL2:00
GSW
CHA4:00
LAL
POR4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.71IND2.2Pariez
  • TOR1.28HOU4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Michael Porter Jr. va devoir apprendre à jouer sans ballon…

Après une saison blanche, le 14e choix de la draft 2018 va enfin faire ses grands débuts dans la ligue. Avant de se blesser à l’université, l’ailier des Nuggets était considéré comme un phénomène.

Au contact de Michael Porter Jr., Mike Malone s’imagine déjà prendre un coup de vieux. « Il va faire des choses cette année qui vont blanchir un peu plus ma barbe et mes cheveux mais ça fait partie du jeu. C’est un jeune joueur vraiment talentueux », qualifie le coach dans le Denver Post en direction de son « rookie » de 21 ans.

Après une saison blanche à cause de soucis de dos qui l’ont fait développer d’autres pépins, l’ancien de Missouri va faire ses débuts avec une équipe qui ne manque pas non plus de talents. Malone assure d’ailleurs qu’il sera en compétition avec Torrey Craig et Juancho Hernangomez pour récupérer des minutes sur le poste d’ailier.

S’il n’a pas encore foulé un parquet NBA, Porter marque les esprits à l’entraînement, en particulier celui de Nikola Jokic : « C’est un très bon shooteur, il peut poster ou passer son adversaire, c’est un joueur très talentueux. Nous n’avions pas de joueur équivalent de cette taille l’année dernière. Il attaque le cercle comme s’il brutalisait quelqu’un. Il va être vraiment bon. »

Pour autant, il a encore des réflexes à avoir. Le pivot serbe raconte avoir fait équipe avec Porter lors d’un 5 contre 5 d’entraînement, ainsi qu’avec les autres titulaires de l’équipe, Gary Harris, Jamal Murray et Paul Millsap. « On était en mouvement, on coupait, décrit Jokic. Lui ne savait pas quoi faire. On lui a dit qu’il avait tort de rester planté. Quoi que tu fasses, reste en mouvement. »

Kawhi Leonard comme modèle de progression

Une consigne confirmée par leur coach : « Lorsqu’on fait tourner le ballon, il doit comprendre qu’en coupant au cercle, la balle finira par le trouver. C’est ainsi que nous jouons. »

Ce style de jeu est pour beaucoup lié à la présence de la tour de contrôle Jokic, dont Porter vante les qualités de passe. L’ailier se dit qu’en restant en mouvement, son pivot aura plus de chances de le trouver. Même s’il admet aussi : « Lorsque je joue sans ballon, j’ai parfois du mal à être impliqué si je n’ai pas la balle en main. »

Il devra ainsi faire preuve de patience et de maturité. « Il en a beaucoup montré durant le camp », juge le vieux soldat Millsap. « Il va falloir être mature parce que notre équipe est déjà géniale et que je suis en première année, confirme l’intéressé. Je ne sais pas tout ce qu’il se passe. Je n’aurai probablement pas le rôle important que je vise, tout de suite, mais chaque joueur a démarré lentement. Regardez Kawhi (Leonard) à ses débuts à San Antonio. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires