NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
TOR88
WAS71
IND96
MIN93
PHI77
CHI65
OKC36
MIA44
MEM29
CLE38
SAS4
ATL5
DAL
POR3:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • DAL1.27POR3.85Pariez
  • BRO4.1MIL1.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kemba Walker avait besoin de la pression d’un candidat au titre

Le nouveau meneur des Celtics voulait sortir du ventre mou de la conférence Est, et il a trouvé son bonheur à Boston sur le plan des ambitions et de l’ambiance.

Deux courts passages pour un total de 11 matches. C’est le bilan de Kemba Walker en playoffs depuis le début de carrière. Après huit années à Charlotte, le meneur de Team USA avait besoin de défis et de pression, et c’est ce qui justifie son choix de rejoindre les Celtics.

« J’en avais besoin. J’avais besoin d’être ici » confirme-t-il à The Athletic. « Il y a tellement d’attentes ici, et c’est ce que j’apprécie. Je voulais en faire partie. Ces gars ont l’habitude de gagner, et d’aller en playoffs, et même d’aller loin en playoffs. Je n’ai jamais eu la chance d’être dans cette position et c’est pour cette raison que je suis ici ».

Même si Kemba Walker est devenu l’un des meilleurs meneurs de la NBA avec trois sélections de suite au All-Star Game, il sait que seuls les playoffs permettent de franchir un cap, et de devenir une superstar. Il suffit de penser à Damian Lillard, propulsés beaucoup plus haut grâce à ses exploits en playoffs.

« Je veux gagner. Dieu est bon avec moi, je gagne beaucoup d’argent, mais à ce stade de ma carrière, je veux gagner. Les playoffs, c’est le niveau le plus intense que l’on puisse voir au basket. Je veux y prendre part. Je veux vivre quelque chose de super intense. Je suis simplement impatient ».

Pour y parvenir, il peut compter sur l’un des meilleurs jeunes techniciens actuels, Brad Stevens. « J’ai toujours été un grand fan de lui. Jusqu’à présent, j’entendais dire que c’était un coach vraiment, mais vraiment intelligent, et en le côtoyant, je le confirme. Son savoir est sans équivalent. Il est super intelligent, et je suis impatient d’apprendre de lui pour qu’il m’aide à élever mon niveau de jeu au niveau supérieur ».

Autre élément essentiel, l’ambiance générale. À Boston, il retrouve trois coéquipiers croisés en sélection (Jaylen Brown, Jayson Tatum et Marcus Smart), et il se sent bien dans ce groupe. « J’adore l’atmosphère. Il y a vraiment de bonnes ondes, et il y a vraiment de bons mecs dans cette équipe. Il y a beaucoup de respect, beaucoup de bosseurs, et j’aime être à leurs côtés. J’aime être entouré de joueurs qui vont me pousser à m’améliorer. Ici, il y a ce genre de joueurs, et c’est ce que j’apprécie le plus ».

Kemba Walker Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2011-12 CHA 66 27 36.6 30.5 78.9 0.5 3.1 3.6 4.4 1.2 0.9 1.8 0.3 12.1
2012-13 CHA 82 35 42.3 32.2 79.8 0.7 2.7 3.5 5.7 1.9 2.0 2.4 0.4 17.7
2013-14 CHA 73 36 39.3 33.3 83.7 0.5 3.7 4.2 6.1 1.8 1.2 2.3 0.4 17.7
2014-15 CHA 62 34 38.5 30.4 82.7 0.6 3.0 3.6 5.1 1.5 1.4 1.6 0.5 17.3
2015-16 CHA 81 36 42.7 37.1 84.7 0.7 3.7 4.4 5.2 1.4 1.6 2.1 0.5 20.9
2016-17 CHA 79 35 44.3 39.9 84.7 0.6 3.3 3.9 5.5 1.5 1.1 2.1 0.3 23.2
2017-18 CHA 80 34 43.1 38.4 86.4 0.4 2.7 3.1 5.6 1.2 1.1 2.2 0.3 22.1
2018-19 CHA 82 35 43.4 35.6 84.4 0.6 3.8 4.4 5.9 1.6 1.2 2.6 0.4 25.6
2019-20 BOS 35 32 43.6 38.9 86.3 0.7 3.1 3.8 5.0 1.5 0.9 2.3 0.6 21.6
Total   640 34 41.9 36.0 83.7 0.6 3.2 3.8 5.4 1.5 1.3 2.2 0.4 20.0

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés