Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Rick Carlisle : « On n’a jamais vu un gars comme Luka Doncic dans l’histoire NBA »

Fan absolu de son joueur, l’entraîneur le compare carrément à Larry Bird par sa capacité à rendre les autres meilleurs.

L’excitation est plus ou moins palpable lors des différents « media days » de NBA. Elle atteint des sommets à Dallas, où tout le monde attend de voir à l’oeuvre Luka Doncic et Kristaps Porzingis, pour se rendre compte si les deux hommes ont vraiment le potentiel de ceux auxquels on les compare beaucoup, Steve Nash et Dirk Nowitzki.

Pour Rick Carlisle, c’est une évidence : Luka Doncic a tout d’un Steve Nash, ou même d’un Larry Bird, son ancien coéquipier à Boston lors de sa carrière de joueur. « Une des choses qui le rend si spécial, c’est qu’il a la capacité, lorsqu’il entre sur le terrain, de rendre les quatre autres joueurs autour de lui bien meilleurs » souligne ainsi le technicien texan. « Il a des qualités de savant. »

Des qualités dont il veut se servir en lui mettant le ballon entre les mains le plus possible. « Il est notre meneur de jeu » annonce le coach, cité par Sports Illustrated. « Il sort de l’ordinaire. C’est un meneur de jeu vraiment unique. »

« On n’a jamais vu un gars comme lui dans l’histoire de la NBA »

« On n’a jamais vu un gars comme lui dans l’histoire NBA » s’enflamme l’entraîneur, qui n’échangerait sa pépite contre rien au monde. Si Kristaps Porzingis a conservé l’ensemble de ses qualités, il a le profil parfait pour faire briller le ROY en titre encore plus et emmener les Mavericks très loin.

« Je n’ai jamais joué avec un gars comme Luka » assure d’ailleurs le Letton. « Sa vision du jeu, ses qualités de passeur, de scoreur, sa capacité à attirer l’attention : je n’ai jamais eu de joueur comme ça. Je suis excité, j’ai tellement hâte d’avoir des vraies minutes NBA avec lui sur le terrain pour qu’on puisse commencer à créer ce lien sur le parquet. »

Un enthousiasme réciproque, le Slovène résumant ainsi les choses : « Je sais que si je lui donne le ballon, j’aurai une passe décisive. » Et pour ce qui est de la pression autour de lui, il l’accepte avec tout autant de légèreté : « J’ai la pression depuis que j’ai 16 ans. J’aime ça. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dallas Mavericks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés