Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Shaun Livingston touché par les très nombreux hommages pour sa retraite

L’ex meneur des Warriors a laissé une empreinte bien plus importante qu’il ne pensait. Mais son parcours, son altruisme, sa combativité et sa gentillesse ont marqué ceux qui l’ont côtoyé.

La carrière en NBA de Shaun Livingston aurait tout pour faire un « bon » film hollywoodien. Talent précoce qui a marqué les esprits pour son sens du panier mais aussi sa volonté de créer pour les autres, le meneur de jeu de grande taille, qui a annoncé sa retraite la semaine dernière, avait tout pour devenir une vraie star en NBA.

« Un impact positif »

Mais en 2007, une impressionnante blessure va tout bouleverser. Après un lay-up, sa jambe gauche se disloque complètement, provoquant la rupture de plusieurs ligaments, les luxations du péroné et du tibia et la déchirure d’un ménisque. Passé près de l’amputation, le joueur s’est accroché, a notamment dû réapprendre à marcher avant de revenir au plus haut niveau. Et son travail a payé.

La suite ? Un contrat de dix jours en 2010 pour compenser la « suspension » de Gilbert Arenas, accusé d’avoir ramené des armes à feu dans le vestiaires des Wizards, puis la renaissance jusqu’à la consécration aux Warriors où il est arrivé en 2014 et où il a remporté trois titres NBA.

L’histoire est effectivement belle et les hommages qui se sont multipliés à l’annonce de sa retraite à l’âge de 34 ans l’ont également été, que ce soit de la part de dirigeants, coachs, joueurs et même journalistes. Plus que ses stats en carrière (6.3 points, 2.4 rebonds et 3.0 passes décisives en moyenne en 15 saisons), c’est son parcours et son attitude que les gens ont d’abord retenu.

« Ça a été un moment très fort pour moi de lire ce que les gens ont dit » explique-t-il. « Ça m’a rendu humble et ça m’a pris par surprise. De voir tout ça, ça m’a fait comprendre que j’ai eu un impact positif et c’est quelque chose dont je suis fier ».

Altruiste jusqu’au bout

Au-delà du basket, Shaun Livingston a marqué par son authenticité et son altruisme. Les mieux placés pour en parler sont sans doute les habitants de Peoria (Illinois) pour qui il a oeuvré afin de rendre le quotidien meilleur. Que ce soit par des dons afin d’améliorer les infrastructures de la ville ou alors lorsqu’il a ramené le trophée Larry O’Brien pour permettre aux gens de voir « et toucher » la plus belle récompense de son travail acharné.

« Peoria a toujours été cher à mon cœur. C’est une ville qui m’a suivi partout où je suis allé. J’ai toujours voulu donner en retour et toucher la ville d’une manière ou d’une autre », ajoute-t-il.

Fidèle à sa réputation, Shaun Livingston a également vu dans ces hommages rendus l’impact des gens qu’il a croisés sur son chemin et qui l’ont aidé tout au long de sa vie et de sa carrière.

« J’ai rencontré des gens formidables sur ma route. Des gens qui m’ont façonné, qui ont fait de moi le joueur que je suis devenu et qui m’ont appris à bien jouer, à donner la priorité aux bonnes choses. J’ai côtoyé de grands vétérans qui m’ont beaucoup appris et qui m’ont aidé à donner le meilleur de moi-même en tant que joueur. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés