Présaison
NBA
Présaison
NBA
ORL98
MIA107
CHI111
ATL93
MIL118
MIN96
DEN110
POR104
LAC85
DAL102
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

L’Espagne maîtrise l’Argentine et s’offre le titre mondial !

Pas de suspense dans cette finale de la Coupe du monde 2019, avec une équipe d’Espagne qui a maîtrisé l’Argentine (95-75) et décroche l’or. Ricky Rubio est élu MVP de la compétition.

Il y a du beau monde pour assister à cette finale entre l’Espagne et l’Argentine. Chris Bosh, Kobe Bryant, Manu Ginobili, Tony Parker, Derrick Rose et Oscar Schmidt sont ainsi au premier rang pour admirer le spectacle.

Les deux équipes se ressemblent et se connaissent, 15 des 24 joueurs évoluant dans le championnat ACB ! Mais c’est la Roja qui démarre à fond, avec un 7-0 qui devient un 14-2. Heureusement, Nicolas Brussino est là pour l’Albiceleste et ses shoots extérieurs font du bien. L’Argentine recolle grâce à un 11-0 mais Rudy Fernandez et les Espagnols sont sur toutes les lignes de passes, et ils repassent un 9-1 pour finir à +9 (23-14) après dix minutes.

Facundo Campazzo et Luis Scola muselés

La stratégie défensive de l’Espagne perturbe totalement l’agressivité argentine, avec Marc Gasol et les autres intérieurs qui dressent un mur devant Luis Scola sous le cercle, et des extérieurs qui changent sur tous les écrans pour ne jamais offrir aucun espace ni aucun rythme à Facundo Campazzo sur les ailes.

Ses deux leaders muselés, l’Argentine n’arrive pas à tenir le rythme espagnol, qui déroule ses principes et ses certitudes. Dans ce schéma, où ils ne sont pas les agresseurs, les joueurs de Sergio Hernandez affichent leurs faiblesses, et notamment un déficit de taille qui permet à l’Espagne de faire une moisson au rebond, en particulier offensif…

Nicolas Laprovittola surnage un peu et l’Albiceleste n’est pas totalement larguée à la mi-temps (43-31), grâce aussi à la maladresse espagnole sous le cercle, mais elle est tout de même largement dominée.

L’Espagne maîtrise les tentatives de retours adverses

Le mur espagnol est toujours dressé dans la raquette au retour des vestiaires, et la défense argentine commence à craquer. L’écart enfle inexorablement, atteignant +19 (66-47) à la fin du troisième quart-temps. Mais les Argentins ont un coeur énorme, alors Gabriel Deck et ses compagnons haussent le ton, font du pressing tout terrain et tentent de faire dérailler cette équipe d’Espagne qui ronronne avec une telle avance.

Et ça fonctionne, l’Albiceleste n’étant pas loin de repasser sous les dix points d’écart.

Sauf que cette suragressivité défensive a un coût, notamment en termes de faute, et l’Espagne est trop expérimentée pour ne pas s’en servir. Ricky Rubio et Sergio Llull alternent les paniers précieux, alors que Marc Gasol joue toujours à merveille son rôle de sentinelle, et l’Espagne contrôle jusqu’au bout les tentatives de retour adverses.

Victoire finale et logique (95-75) de l’Espagne, qui décroche son deuxième titre de champion du monde après celui de 2006, alors que Ricky Rubio, meilleur marqueur du match, est élu MVP de la compétition.

Argentina Tirs Rebonds
Joueurs Min 2pts 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
Agustin Caffaro 01:53 0/0 0/0 0/0 0 0 0 1 0 0 0 0 0
Luca Vildoza 17:21 0/0 0/3 2/2 0 1 1 1 4 2 2 0 2
Luís Scola 34:23 1/5 0/5 6/6 0 8 8 2 4 1 2 0 8
Facundo Campazzo 31:20 1/6 1/5 6/6 0 2 2 8 3 4 2 0 11
Nicolás Laprovittola 24:00 2/7 2/8 7/8 0 1 1 0 4 3 0 0 17
Nicolas Brussino 24:09 1/1 2/2 0/0 0 2 2 2 5 0 1 0 8
Maximo Fjellerup 02:59 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 1 1 0 0 0
Marcos Delia 20:37 1/3 0/0 0/0 1 3 4 1 2 0 1 0 2
Gabriel Deck 27:50 9/10 1/3 3/6 1 0 1 0 0 0 3 0 24
Lucio Redivo 01:53 0/0 1/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 3
Patricio Garino 10:48 0/1 0/0 0/0 0 2 2 0 3 0 2 1 0
Tayavek Gallizzi 02:47 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 2 0 1 0 0
Spain Tirs Rebonds
Joueurs Min 2pts 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
Quino Colom 01:22 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 1 0 0
Rudy Fernandez 28:50 2/4 2/6 1/2 1 9 10 3 2 1 1 0 11
Pau Ribas 14:56 0/0 1/2 2/2 0 1 1 1 5 0 1 0 5
Ricky Rubio 22:56 5/9 1/2 7/7 2 5 7 3 3 0 6 0 20
Victor Claver 24:49 1/2 0/0 0/0 1 2 3 2 1 2 1 1 2
Marc Gasol 25:02 1/5 1/4 9/12 2 5 7 7 1 2 1 3 14
Willy Hernangomez Geuer 14:29 4/6 0/0 3/4 2 1 3 1 1 1 0 3 11
Pierre Oriola 16:20 3/4 0/1 0/0 1 6 7 0 3 1 0 0 6
Xavier Rabaseda 01:22 0/1 0/0 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 0
Sergio Llull 22:34 6/10 0/3 3/3 0 0 0 2 4 0 3 0 15
Javier Beiran 01:22 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Juancho Hernangomez 25:58 3/4 1/2 2/3 2 3 5 1 5 2 0 1 11

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés