Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Fier de sa BIG3, Ice Cube en veut encore plus

La légende du rap, créateur de cette ligue de 3-contre-3, tire un bilan positif après trois saisons. Mais il espère que l’attention médiatique va encore grandir.

Dans une semaine commenceront les playoffs de la BIG3. C’est le moment choisi pour Ice Cube, fondateur de cette ligue de 3×3 avec son partenaire Jeff Kwatinetz, pour faire un bilan sur cette troisième saison, mais surtout sur l’évolution de son bébé. C’est pour l’heure un succès, qui repose sur plusieurs éléments.

« Je m’attendais à ce que les athlètes jouent dur », explique l’ancien rappeur du groupe N.W.A. « Si ces derniers ne se donnent pas à fond, ne jouent pas vraiment, on n’aurait pas fait plus d’une saison. Je savais que les fans allaient aimer car c’est génial de voir ces joueurs, surtout durant l’été. On sait tous à quel point on s’ennuie si on n’est pas fan de football, baseball ou golf. De plus, ces joueurs ont l’air d’être aussi bons que lors de leur passage en NBA. »

Les récentes performances de Joe Johnson le montrent à merveille et permettent de mettre en lumière les exploits des anciennes vedettes de la NBA. La saison passée, quatre nouvelles équipes ont vu le jour et les spectateurs sont de plus en plus nombreux à venir assister aux rencontres. Sans oublier que la BIG3 est diffusée sur les antennes de CBS et qu’elle est de passage dans 18 villes des États-Unis.

Néanmoins, malgré toutes ces bonnes nouvelles, Ice Cube n’est pas totalement satisfait.

« J’aimerais qu’on en parle plus, et davantage qu’en parlant seulement de moi. Je veux qu’on parle des matches, de la ligue, des joueurs. Je pensais que les médias sportifs « mainstream » en parleraient avec plus de respect. C’est un manque de respect vu le calibre des joueurs présents dans cette ligue. Je peux comprendre le retard de certaines personnes, mais ça fait trois ans maintenant. C’est le moment de se mettre à jour. »

Comment explique-t-il ce constat ?

« La raison pour laquelle les puissants ont peur de nous, c’est parce qu’on sait faire. Ils savent que si on met les mains dans le cambouis, c’est terminé. On a le courage, la vision et le talent pour ça. On en veut. Notre philosophie, c’est qu’ils vont d’abord commencer par nous ignorer, puis en rire avant ensuite de nous supplier de les rencontrer. On avance de notre côté, mais on sera là quand ils se mettront à nos pieds pour nous rencontrer. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés