Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Menée par Kemba Walker, Team USA réussit son premier test face à l’Espagne

Pour son premier match de préparation, au Honda Center d’Anaheim, Team USA a rassuré en dominant l’Espagne (90-81) derrière son chef d’orchestre, Kemba Walker (11 points, 8 passes).

Avec l’avalanche de forfaits et leur défaite à l’entraînement face au groupe de joueurs de G-League, on attendait le premier match de Team USA, face à l’Espagne, pour voir le visage de la sélection américaine. Et au terme d’une rencontre contrôlée de bout en bout, on peut dire qu’il fut plutôt rassurant.

L’axe Ricky Rubio (16 points, 7 passes, 5 interceptions) – Marc Gasol (19 points) est pourtant un bon test quand on s’apprête à se lancer dans l’arène FIBA, mais on voit que Kemba Walker et ses camarades ont travaillé la circulation du ballon et le mouvement. À la manœuvre, le nouveau meneur des Celtics met son équipe sur les rails, alternant entre agressivité individuelle et création de décalages. Afin de servir Khris Middleton et Donovan Mitchell.

Team USA se précipite parfois un peu mais ce qui fait sa force, c’est sa capacité à conserver un rythme et une pression défensive élevés à l’entrée des remplaçants. De’Aaron Fox ne ralentit pas le tempo, Kyle Kuzma et Brook Lopez suivent, et voilà le groupe de Gregg Popovich qui pointe à +11 (31-20) à la fin du premier quart-temps.

Malgré les paniers extérieurs de Sergio Llull et Rudy Fernandez, l’équipe américaine conservera quasiment tout le match ce matelas d’une dizaine de points d’avance. L’Espagne alterne avec des défenses de zone, mais Kemba Walker et ses camarades font bien circuler le ballon, alors que le duo Jayson Tatum – Jaylen Brown est hyper agressif. Et lorsque la Roja revient à 9 points (78-67) à cinq minutes de la fin, les Américains continuent de faire tourner le ballon, d’abord pour trouver Joe Harris à 3-points, puis Kyle Kuzma sous le cercle.

Marc Gasol aura beau enchaîner les tirs extérieurs en fin de rencontre pour tenter un hold-up, Team USA gère son avance (90-81) et peut décoller pour l’Australie, où elle continuera sa préparation et affrontera les Boomers, les 22 et 24 août à Melbourne, avant de finir par une rencontre face au Canada, le 26 août à Sydney, avec sérénité.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés