Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

La nouvelle blessure de DeMarcus Cousins attriste toute la NBA

Alors que la nouvelle de sa rupture des ligaments croisés du genou était confirmé, le petit monde de la NBA ne pouvait qu’être triste pour DeMarcus Cousins.

Après sa blessure au tendon d’Achille, puis celle au quadriceps, DeMarcus Cousins vient de subir une rupture des ligaments croisés du genou. Un nouveau coup très dur pour le pivot, qui vient de fêter ses 29 ans.

« Un de mes objectifs, cette saison, c’était de voir DeMarcus détruire tout le monde et revenir pour montrer à quel point il est un grand joueur afin d’obtenir ce que je pense qu’il mérite », explique ainsi Draymond Green. « Je suis vraiment à court de mots. C’est quelque chose qui me touche, c’est sûr ».

Même sentiment chez Steve Kerr.

« Je suis dévasté pour DeMarcus. DeMarcus a vécu deux années horribles avec les blessures, d’abord au tendon d’Achille, puis l’an dernier en playoffs avec le quadriceps. J’espérais vraiment que cette année serait une bonne année pour lui avec les Lakers où il pourrait se rétablir, retrouver son rythme, s’entraîner et vraiment entamer son retour. Nous sommes tous anéantis pour lui, tout le monde dans ce gymnase (de Team USA) tous les joueurs et entraîneurs. C’est une petite communauté. Nous l’avons tous contacté. On se sent tous très mal pour lui ».

« Voir quelqu’un comme ça se blesser, se battre pour revenir, se remettre en forme, perdre du poids, faire tout ça et se blesser à nouveau, c’est affreux »

La crainte, désormais, c’est que DeMarcus Cousins ne puisse jamais retrouver son niveau. Il faut dire qu’il enchaîne les blessures graves et qu’à 29 ans, ça va être de plus en plus difficile pour lui…

« Les blessures font partie du jeu, mais on parle d’un joueur qui a dû faire face aux deux blessures les plus redoutées des joueurs NBA – le tendon d’Achille et les ligaments croisés, chacune d’entre elles vous mettant de côté pendant une saison entière. Faire face à cela sur une période de deux ans et demi, trois ans, c’est du jamais vu. Je ne sais pas, je ne sais pas. Quel coup dur pour lui et pour les Lakers. Il va devoir digérer tout ça et tout recommencer. Il n’y a pas grand-chose à dire, à part lui offrir toute sa sympathie ».

Alors que DeMarcus Cousins avait perdu du poids afin de se préparer pour la saison à venir, c’est donc aussi un coup dur pour les Lakers, qui comptaient sur lui pour lutter contre les pivots poste bas. Désormais, le club n’a plus qu’un seul pivot (JaVale McGee) et il va donc sans doute falloir en recruter un autre dans les prochaines semaines.

« Ça me fait mal, ça me brise le cœur », conclut P.J. Tucker. « DeMarcus est tellement gentil. C’est l’un des meilleurs joueurs que j’aie affrontés. Il est incroyable. Et voir quelqu’un comme ça se blesser, se battre pour revenir, se remettre en forme, perdre du poids, faire tout ça et se blesser à nouveau, c’est affreux, honnêtement. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés