NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
MIL21:00
DET
MEM1:00
ORL
BOS1:00
NYK
TOR1:30
CHI
SAC2:00
OKC
ATL2:00
MIN
HOU2:00
NOR
DEN2:00
MIA
LAC2:00
SAS
PHO2:30
GSW
IND4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA8.25MIL1.1Pariez
  • DET1.81MEM1.97Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

John Paxson voulait recruter des vétérans chez les Bulls

Le vice-président des opération basket des Bulls avait un profil de joueur en tête au moment du recrutement. Avec Thaddeus Young et Tomas Satoransky, il pense avoir visé juste.

Les Bulls ont clairement manqué leur saison passée. Néanmoins, avec les arrivées de Jim Boylen et Otto Porter Jr. en cours de saison puis l’osmose naissante entre Zach LaVine et Lauri Markkanen, tout n’est pas à jeter.

Cette équipe a besoin de vécu commun et de rester en bonne santé mais les fondations sont intéressantes. Pour l’améliorer, John Paxson a adopté la même stratégie que les Kings par exemple : signer de l’ancien.

« Quand la saison s’est terminée, on a évoqué l’idée de prendre des vétérans qui peuvent jouer avec des jeunes joueurs et être des exemples », explique le vice-président des opérations basket. « C’était notre priorité. Sur le papier, on a un bien meilleur effectif que l’année dernière à la même époque. C’est positif. Mais notre groupe est encore jeune et a besoin d’une ou deux saisons pour franchir un palier. »

Les Bulls ont donc été chercher Thaddeus Young et Tomas Satoransky. Le premier débarque à Chicago sans demander une place dans le cinq majeur alors qu’il est un titulaire assumé depuis 2012.

« C’est à mettre à son crédit. Il nous a dit qu’il voulait faire partie d’un groupe qui tire dans le même sens. C’est un professionnel accompli. C’est un vrai joueur de vestiaire, un excellent coéquipier. On voulait aussi un intérieur polyvalent, qui peut défendre sur plusieurs postes. Quand il s’agit d’aller chercher un rebond ou un ballon perdu, il est là. Il est parfait pour compléter Lauri Markkanen, Wendell Carter Jr. et Daniel Gafford. »

Pour ce qui est du second, l’ancien meneur des Wizards sera une solide solution en sortie de banc ou en attendant que Coby White s’impose durablement à la mène.

« Quand on regarde son jeu, il peut faire un peu de tout. Il a la taille qui va permettre à Jim Boylen de l’utiliser dans plusieurs combinaisons. Le coach a souvent évoqué l’envie d’avoir plusieurs joueurs qui mènent et dribblent. Tomas est très bien dans ce domaine. De plus, il a progressé au shoot et c’est un compétiteur. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chicago Bulls en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés