NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
CHI1:00
IND
DET1:00
ORL
CLE1:00
PHI
BOS1:30
MIA
MEM1:30
BRO
MIN1:30
DAL
WAS2:30
SAS
NYK2:30
UTH
OKC3:00
POR
DEN4:00
PHO
SAC4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.31CHI1.62Pariez
  • IND1.32DET3.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Stephen Curry fier de la façon dont les Warriors se sont battus jusqu’au bout

Le meneur des Warriors est revenu sur la campagne de playoffs mouvementée des Warriors, en attendant de vivre un autre moment qui risque d’être riche en rebondissements : la free agency.

Deux semaines après le Game 6 remporté par les Raptors pour le dernier match de l’histoire des Warriors à l’Oracle Arena, Steph Curry cherche toujours un moyen de digérer. Golden State a échoué dans sa quête d’un « three-peat », mais les circonstances atténuantes rendent la défaite un peu moins amère.

« Dix fois plus dur que l’an passé »

Au regard des circonstances, le parcours des troupes de Steve Kerr peut être considéré comme héroïque. C’est en tout cas comme ça que le meneur des Warriors voit le choses.

« En prenant en compte chaque série et tout ce qu’il s’est passé, on arrive en finale. On peut dire que le job a été fait », a-t-il déclaré. « Cette année a été dix fois plus dure, physiquement et émotionnellement, c’est sûr. Tous les coups durs qu’on a subis sur le chemin avec des blessures chez des gars importants font que je suis encore plus fier de la façon dont on a géré la situation et dont on s’est battus jusqu’à la fin. Il n’y a pas vraiment de raison, si ce n’est notre volonté de nous battre et notre compétitivité pour expliquer qu’on avait le ballon pour décrocher un Game 7. Cela en dit long sur qui nous sommes en tant qu’équipe et ce qu’on a vécu. Ça craint de perdre et on y pensera longtemps, mais on s’est battus et on s’est donné une lueur d’espoir jusqu’à la fin ».

Le soutien de sa famille pour ne pas trop gamberger

Même s’il faudra encore du temps pour que la pilule passe, Stephen Curry sait qu’il peut compter sur sa famille pour se ressourcer et ne pas trop déprimer. Au soir du Game 6, il a ainsi célébré ce qu’il considère comme « une magnifique aventure », chez lui avec ses proches, malgré la défaite. Sa façon de rester positif.

« Le coup est un peu retombé, mais je vais y penser jusqu’à ce qu’on recommence à jouer. Ça fait partie de la nature. On repart en arrière, on repense à la meilleure option pour telle ou telle action, ce qu’on aurait pu faire différemment. Une partie de ce que la série qui m’est consacrée montre le plus souvent est que la chose la plus spéciale et importante que j’ai, c’est ma famille et les expériences qu’on vit ensemble », a-t-il ajouté. « Je pense que le fait d’avoir des gens qui vous soutiennent, d’avoir votre famille et de pouvoir partager tout ça aide certainement à garder les choses en perspective et à ne pas rendre la défaite plus difficile qu’elle ne l’est déjà ».

Toujours attentif à la free agency

Avant de rejouer et de se plonger dans un nouveau défi à partir d’octobre, Golden State va devoir assurer lors de la free agency alors que Klay Thompson et Kevin Durant peuvent quitter le navire, comme DeMarcus Cousins.

Stephen Curry a toujours été friand des nombreux échanges estivaux durant l’été. Le fait que deux de ses coéquipiers soient dans les discussions va-t-il changer ses habitudes ?

« Pas vraiment, je veux dire, on a deux gars qui passent par là. Mais le championnat change à peu près chaque année et comme je l’ai dit, il y a des mouvements surprenants et de grands noms qui changent d’équipe. Mais plus rien ne devrait surprendre personne en ce qui concerne la folie de la free agency. Les rebondissements et les intrigues au cours de l’été sont parfois encore plus importantes que pendant la saison, c’est la NBA qui est comme ça. Je serai à l’écoute et, évidemment, Anthony Davis est déjà échangé, ce sera un été de folie comme toujours ».

Stephen Curry Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2009-10 GOS 80 36 46.2 43.7 88.5 0.6 3.9 4.5 5.9 3.2 1.9 3.1 0.2 17.5
2010-11 GOS 74 34 48.0 44.2 93.4 0.7 3.2 3.9 5.8 3.2 1.5 3.1 0.3 18.6
2011-12 GOS 26 28 49.0 45.5 80.9 0.6 2.8 3.4 5.3 2.4 1.5 2.5 0.3 14.7
2012-13 GOS 78 38 45.1 45.3 90.0 0.8 3.3 4.0 6.9 2.5 1.6 3.1 0.2 22.9
2013-14 GOS 78 37 47.1 42.4 88.5 0.6 3.7 4.3 8.5 2.5 1.6 3.8 0.2 24.0
2014-15 GOS 80 33 48.7 44.3 91.4 0.7 3.6 4.3 7.7 2.0 2.0 3.1 0.2 23.8
2015-16 GOS 79 34 50.4 45.4 90.7 0.9 4.6 5.4 6.7 2.0 2.1 3.3 0.2 30.1
2016-17 GOS 79 33 46.8 41.1 89.8 0.8 3.7 4.5 6.6 2.3 1.8 3.0 0.2 25.3
2017-18 GOS 51 32 49.5 42.3 92.1 0.7 4.4 5.1 6.1 2.2 1.6 3.0 0.2 26.4
2018-19 GOS 69 34 47.2 43.7 91.6 0.7 4.7 5.4 5.2 2.4 1.3 2.8 0.4 27.3
Total   694 34 47.7 43.6 90.5 0.7 3.8 4.5 6.6 2.5 1.7 3.1 0.2 23.5

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés