Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Danny Green revient sur la blessure de Klay Thompson

Impliqué dans l’action qui a provoqué la mauvaise réception de Klay Thompson dans le Game 6 des Finals, l’arrière des Raptors raconte la réaction des Warriors à son égard.

La sortie prématurée de Klay Thompson a été le dernier tournant de ces Finals NBA et l’ultime coup de poignard qui aura été fatal aux Warriors. Sur une contre-attaque en fin de troisième quart-temps du Game 6, Danny Green a tenté de contrer l’arrière de Golden State qui est mal retombé, occasionnant une grave blessure au genou.

L’ancien joueur des Spurs s’est exprimé sur ce moment délicat, expliquant qu’il n’a pas tout de suite réalisé ce dont souffrait Klay Thompson, dans le feu de l’action.

« Je croyais que le geste était propre », a-t-il confié. « Je n’étais pas certain de ce qui venait de se passer et je l’ai ensuite vu attraper son genou. On ne sait jamais à quel point ça peut être grave avec lui parce qu’il arrive toujours à se relever de tout et à jouer en toutes circonstances. Il est même revenu sur le parquet comme si de rien n’était, avec une rupture du ligament du genou, pour tirer ses lancers ».

Innocenté par les Warriors

Alors qu’on aurait pu le soupçonner d’une vilaine faute, comme ce fut le cas avec Zaza Pachulia il y a deux ans, les joueurs de Golden State eux-mêmes l’ont mis hors de cause, connaissant la réputation de Danny Green qui est tout sauf un « dirty player ».

« Ils me disaient : « On sait que tu n’es pas mauvais ». Puis Draymond (Green) et Iggy (Andre Iguodala) ont ajouté : « Oui, tu as joué le ballon, il est juste mal retombé, ce n’est pas de ta faute. Ne t’inquiète même pas pour ça » ». Des propos réitérés par Klay Thompson lorsque ce dernier est venu tirer ses deux lancers avant de rejoindre le vestiaire. « Je sais que tu ne l’as pas fait exprès », lui aurait-il lancé.

Ce n’est qu’à la fin du match que Danny Green a appris la gravité du mal dont était touché le sniper des Warriors, en discutant avec Draymond Green dans le couloir menant aux vestiaires.

« Lorsqu’il m’a dit que c’était une rupture du ligament du genou, je me suis dit : « Ah merde, ça va être un long été, pas uniquement pour lui, mais aussi pour leur équipe », poursuit-il. « On ne veut jamais voir un joueur tomber comme ça. Ce sont des joueurs uniques et ce n’est jamais agréable de voir leurs carrières changer, être perturbées ou même arrêtées à cause de certaines actions ou certaines blessures. Surtout quand tu es impliqué dedans ».

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toronto Raptors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés