NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
WAS119
SAS115
PHI83
NYK82
TOR69
ORL62
ATL63
MIL61
MIA76
CLE48
BRO65
CHA60
DAL74
GSW38
CHI49
DET42
MIN34
UTH38
DEN
HOU3:00
LAC
BOS4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • DEN1.9HOU1.95Pariez
  • LA 1.31BOS3.5Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le trade de Kyrie Irving fut-il réellement une « vraie réussite » pour les Cavaliers ?

Pour le propriétaire des Cavaliers, l’échange de Kyrie Irving vers Boston et ses conséquences furent une « vraie réussite » pour son équipe. Petit bilan pour voir s’il dit vrai.

« En regardant tous les mouvements réalisés par Koby, on peut dire que ce trade fut une vraie réussite. »

Au moment d’évoquer le trade de Kyrie Irving vers Boston, réalisé en août 2017, le propriétaire des Cavaliers était ravi du travail effectué par son GM, Koby Altman. Pour Dan Gilbert, le dirigeant a ainsi agi au bon moment.

« C’était une course contre la montre. Il fallait l’échanger au moment où on l’a fait. Quelle équipe aurait voulu de Kyrie avec une seule année de contrat, sachant qu’il pouvait partir après la saison ? On n’aurait pas obtenu grand-chose. Et puis, son agent nous a dit que si on ne l’échangeait pas, il y avait une opération sur son genou qu’il pensait faire. Il y avait la possibilité qu’il soit absent toute la saison. Et ça s’est avéré exact. »

Deux ans plus tard, Kyrie Irving n’est en effet pas sûr de rester à Boston, Dan Gilbert pensant même qu’il signera ailleurs, et ses deux saisons à Boston n’ont pas apporté la réussite espérée par Danny Ainge. Blessé lors des playoffs l’an passé, il a cette fois connu une campagne mi-figue mi-raisin, au sein d’un vestiaire en pleine déprime.

Mais le club de l’Ohio s’en est-il aussi bien tiré que son propriétaire le dit ? En retraçant tous les mouvements à partir de l’échange de Kyrie Irving, on arrive à un schéma complexe et dont le bilan est quand même nuancé…

Au bout du compte, on voit ainsi que Koby Altman a utilisé Kyrie Irving et les joueurs récupérés de Boston (Isaiah Thomas et Jae Crowder) dans une série de trades. Ça lui a permis de mettre la main sur un quatuor de jeunes joueurs (Collin Sexton, Jordan Clarkson, Larry Nance Jr. et Ante Zizic) intéressants pour la reconstruction, même s’il n’est pas certain qu’une star en devenir se cache parmi eux. Les autres joueurs récupérés l’ont davantage été afin de mettre la main sur des choix de Draft. À ce jeu-là, Cleveland a ainsi obtenu deux premiers tours de Draft : celui de Houston cette année (classé 26e) et celui de Milwaukee en 2022 (protégé 1-10). On notera quand même qu’ils avaient dû lâcher leur premier choix 2018 (25e, Moe Wagner) dans l’échange autour d’Isaiah Thomas.

On notera aussi qu’ils ont dû accepter les contrats de Brandon Knight (15.6 millions l’an prochain), Matthew Dellavedova (9.6 millions) et John Henson (8.7 millions) afin de récupérer ces choix de Draft au premier tour.

Au final, Cleveland a donc plutôt bien limité les dégâts étant donné les circonstances, et alors même que la blessure d’Isaiah Thomas et ses difficultés d’intégration ont également changé les plans des Cavs en cours de route. Si les Celtics perdent Kyrie Irving cet été, cet échange aura été un vrai raté dans le Massachusetts. Quant à savoir s’il fut une « vraie réussite » dans l’Ohio, c’est quand même beaucoup moins clair que ce qu’affirme Dan Gilbert.


A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cleveland Cavaliers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés