Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Il y a 15 ans, Kevin Garnett dominait les Kings dans un Game 7 de légende

Le 19 mai 2004, jour de son 28e anniversaire, l’intérieur des Wolves réussissait un des meilleurs Game 7 de l’histoire de la NBA pour accéder à la finale de conférence Ouest.

C’est peut-être encore le plus grand moment de l’histoire des Wolves. C’est en tout cas la dernière et seulement la seconde série gagnée de la franchise. Le 19 mai 2004, Minnesota reçoit Sacramento pour une place en finale de conférence.

Kevin Garnett (43 ans, ce 19 mai) va alors réaliser un de ses plus grands matchs en carrière, et une performance de légende pour un Game 7. L’intérieur des Wolves, MVP cette même saison et qui célébrait son 28e printemps ce jour-là, compile en effet 32 points, 21 rebonds, 5 contres et 4 interceptions !

« J’ai eu des cadeaux uniques pour mon anniversaire mais aucun de ce type », expliquait KG après la rencontre. « J’ai eu l’impression que je devais montrer l’exemple. »

Une performance digne de Wilt Chamberlain, Bill Russell ou Kareem Abdul-Jabbar

Dans l’histoire de le NBA, seuls six joueurs avant Kevin Garnett (et aucun depuis) avaient compilé 30 points et 20 rebonds dans un Game 7 : Charles Barkley en 1993, Kareem Abdul-Jabbar en 1977, Wilt Chamberlain en 1964, 1965 et 1970, Elgin Baylor et Bill Russell, dans la même rencontre, en 1962, et Tom Heinson en 1957.

Toute la panoplie technique de Kevin Garnett y passe : shoot à mi-distance, jeu dos au cercle, technique et feinte, finition avec la planche. Chris Webber et les Kings l’ont bien tenu pendant trois quart-temps mais dans le dernier acte, « The Big Ticket » inscrit 14 points. L’intérieur de Sacramento aura la balle d’égalisation, mais il manquera de peu la cible et les Kings s’inclineront pour la troisième année de suite dans un Game 7 après les défaites contre les Lakers en 2002 et les Mavericks en 2003.

Les 19 944 spectateurs peuvent exploser : Minnesota s’impose 83-80 et rejoint la finale de conférence, finalement perdue face aux Lakers. Depuis 15 ans, la franchise attend toujours une nouvelle victoire en playoffs.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés