Matchs
hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le MVP de la nuit : Joel Embiid, le lion indomptable

Pour la première fois de sa série face aux Raptors, le pivot des 76ers a été ultra dominateur. Son vis-à-vis Marc Gasol n’a pu que constater les dégâts…

« Oui. » La réponse laconique de Brett Brown a fusé entre deux gorgées d’eau. On venait de lui demander s’il estimait qu’un Joel Embiid en bonne santé était le meilleur joueur de la série. Sur ce Game 3 seul, il n’y a pas grand-chose à redire. Si Jimmy Butler a de nouveau régalé avec une performance de choix des deux côtés du terrain, c’est le pivot qui a fait le plus de dégâts. Et affiché toute la puissance qui lui faisait défaut depuis le début de la série.

C’est simple, ses 33 points (9/18) durant ce match, c’est cinq de plus que… son total en cumulé sur les deux premiers matchs. Et c’est aussi un record en carrière en playoffs. Ralenti par des pépins physiques ces derniers temps, Joel Embiid n’a cette fois-ci pas du tout souffert de la présence de son vis-à-vis Marc Gasol.

« Hooks » au poste, tirs à trois points (3/4) vivement encouragés par Jimmy Butler, feinte derrière l’arc puis violent dunk en moulin en à vent dans le dernier quart-temps… Il en a fait vivre de toutes les couleurs à l’Espagnol. Mais son coach Brett Brown préférait retenir un autre aspect de sa performance.

« On peut parler de son windmill dunk, de la finesse de ses mouvements au poste, mais je préfère parler de sa défense. C’est ce qui m’a le plus intéressé. Sa protection du cercle et ses contres comptent plus que tout au cœur d’une performance incroyable. »

Et plus de son quota de points, et nombre de célébrations dans l’ultime période, le pivot a également attrapé 10 rebonds et rejeté 5 tirs. Bref, une performance totale.

« Il termine avec 33 points ? », s’interrogeait de son côté Nick Nurse. « Il a rentré quelques tirs à 3-points et il a été sur la ligne 12 fois (ndlr : 12/13 précisément) donc ça fait 21 de ses 33 points. Nous avons été aussi physiques que possible et cela se termine avec ce nombre de lancers-francs. On va devoir trouver un meilleur moyen pour l’écarter du cercle. C’est le plus important et puis il y a les tirs à 3-points. »

Sacré casse-tête que le coach devra résoudre pour le Game 4 de dimanche…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés