Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Andre Iguodala, toujours indispensable

Premier défenseur sur James Harden, et titulaire pour cette série, Andre Iguodala rend la vie très difficile à son adversaire. Et ça complique forcément les choses pour les Rockets.

Lorsque Mike D’Antoni et les Rockets avaient expliqué l’an passé qu’ils auraient atteint les Finals NBA sans la blessure de Chris Paul lors des deux derniers matchs de la finale de conférence, Steve Kerr avait répliqué que Golden State aurait gagné la série en cinq matchs si Andre Iguodala ne s’était pas blessé lors de la troisième rencontre.

On a en effet un peu oublié qu’Iggy avait raté les quatre derniers matchs de la série (ainsi que les deux premiers de la finale) à cause de douleurs au genou. Et que lorsqu’il est là, c’est lui qui s’occupe en priorité de James Harden. Alors qu’il a fêté ses 35 ans, et qu’il laisse planer le mystère sur une possible retraite à la fin de la saison, le sixième homme de luxe des Warriors est toujours précieux pour gêner le barbu texan, par sa taille, son physique et sa capacité à mettre la main sur le ballon.

« Andre n’a pas l’air d’avoir 35 ans pour moi », explique ainsi son coach. « Quand on croise ses capacités athlétiques et son cerveau, on obtient un incroyable joueur. Il nous aide à colmater beaucoup de brèches. »

Même s’il se fait aussi surprendre ou battre sur certaines possessions par le MVP en titre, Andre Iguodala est l’un des rares joueurs NBA à pouvoir rester entre James Harden et le cercle quasiment en permanence, tout en pouvant contester ses tirs, sans avoir besoin d’énormément d’aides défensives. « C’est l’un des meilleurs défenseurs de la ligue », continue Steve Kerr. « Je pense qu’il comprend mieux James Harden que n’importe qui d’autre. Du coup, nous avons besoin de lui ».

Dans les chiffres, cela donne qu’Andre Iguodala s’est occupé de James Harden sur la moitié des possessions depuis le début de la série face à Golden State. Soit 72 attaques sur lesquelles James Harden compile un 5/18 au tir, dont 1/8 de loin, 3 pertes de balle, et où les Rockets n’ont inscrit que 68 points. C’est 21.3 points de moins, sur 100 possessions, que sur les séquences similaires en saison régulière. Une perte d’efficacité qui explique en partie les défaites de Houston.

En effet, on peut dire que les Warriors ont bien besoin d’Andre Iguodala pour gêner James Harden, et ainsi freiner les Rockets.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés