Mondial
2019
Mondial
2019
FRA67
AUS59
ARG75
ESP95
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Sans pitié, les Sixers achèvent les Nets

Avec un Joel Embiid destructeur (23 points et 13 rebonds en seulement 20 minutes de jeu) et une défense exemplaire qui a tenu les Nets à seulement 31 points à la pause, les Sixers valident leur ticket pour les demi-finales de conférence (122-100). Ils y défieront les Raptors.

Les Sixers avaient été clairs après le Game 4 de samedi : ils ne veulent plus retourner à Brooklyn. Et l’opération démarre très bien, puisque les locaux collent un 8-0 pour mettre un premier coup de chaud à la franchise de New York. Temps-mort immédiat de Kenny Atkinson, ses joueurs ne sont pas entrés dans leur match. Mais cet arrêt de jeu ne provoque aucune réaction de la part des Nets, complètement asphyxiés et après 6 minutes, ils n’ont toujours pas marqué le moindre point !

Sur un alley-oop lancé par Spencer Dinwiddie et conclu par Jarrett Allen, les visiteurs ouvrent enfin leur compteur, pour le plus grand soulagement de leur technicien. Mais le rouleau compresseur de Philly arrache tout sur son passage, et les hommes de Brett Brown font course en tête en toute facilité (20-2). Tobias Harris et Boban Marjanovic se trouvent parfaitement, et Ben Simmons chambre gentiment le banc des Nets après un panier plus la faute convertie. Joel Embiid retrouve également le terrain, et même si Caris LeVert marque sur deux possessions de suite, son équipe est complètement prise à la gorge après douze minutes (32-15).

D’Angelo Russell transparent

Les hommes de Brett Brown veulent s’imposer avec la manière, et ils ne lâchent pas le pied de l’accélérateur. Joel Embiid est intenable, et harangue la foule après un panier longue distance qui met encore plus les adversaires sous la terre (41-17). Nouvel arrêt de jeu pour Coach Atkinson, impuissant sur son banc. Marjanovic fait le poteau dans la raquette, et convertit tout ce qui lui passe dans les mains. D’Angelo Russell est hors sujet, et Joe Harris poursuit son chemin de croix depuis le début de ces playoffs. Seul LeVert fait son match côté Nets, mais c’est insuffisant pour envisager d’inquiéter des Sixers sont en rythme de croisière (54-29).

L’écart entre les deux formations est énorme, et les hommes de Brooklyn paraissent ne pas avoir digéré la défaite de samedi. Seule ombre au tableau pour les locaux pour l’instant, Mike Scott semble boiter bas et il sort du terrain pour se faire soigner. Les Nets sont à la ramasse, et leur fin de saison se profile à l’horizon après 24 minutes de jeu (60-31).

Une démonstration et… quatre expulsions

Pour ne rien arranger, la seconde période démarre sur un panier primé d’Embiid, qui veut définitivement briser le moral des sixièmes de la conférence Est. Comme lors de l’entame du match, les Sixers plantent un 8-0 à des Nets en plein coma. Kenny Atkinson en a assez vu et souffle dans les bronches de ses joueurs (68-31). Malgré un dunk de Jarrett Allen dans le trafic, les Sixers ne baissent pas le pied, et déroulent leur jeu. Le match tourne à l’humiliation pour les visiteurs, et l‘écart continue à se creuser au fur et à mesure que les minutes avancent (76-41).

Le technicien francophile ouvre un peu plus son banc pour essayer de faire réagir les siens, et Rodions Kurucs montre de belles choses, en marquant 8 points en moins de deux minutes. Brooklyn effectue un court sursaut d’orgueil mais c’est insuffisant. Boban Marjanovic écrase Kurucs sous le cercle, et après trois quart-temps, les Sixers ont déjà neuf orteils et demi en demi finale de conférence (95-64).

Malgré le contexte clairement en sa défaveur, Kenny Atkinson décide de relancer son… cinq majeur pour ce qui ressemble à un « garbage time » de 12 minutes. Brett Brown gère logiquement ses troupes, et lance ses troisièmes couteaux dans le bain.

Jonah Bolden plante à 3-points, Furkan Korkmaz rate trois tirs ouverts de suite, mais le match est déjà en poche (101-69). Les spectateurs commencent à quitter les tribunes, et le banc des Sixers est tout sourire. Dzanan Musa, très rarement utilisé cette saison, fait son entrée et se fait malmener par Monroe poste bas (116-81). Korkmaz veut se chauffer les poignets avant de retrouver le banc pour le tour suivant, et il plante quelques banderilles longue distance.

Un début d’échauffourée éclate alors entre Jonah Bolden et Rodions Kurucs, et le corps arbitral prend une décision radicale : expulsions des deux premiers, puis de Dzanan Musa et de Greg Monroe. Le rideau tombe au Wells Fargo Center, et les Sixers éliminent les Nets (122-100). Place aux Raptors pour Philly !

76ers / 122 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
T. Harris 27 5/8 2/4 0/0 1 7 8 4 0 3 0 0 12 24
J. Embiid 20 9/18 2/5 3/3 2 11 13 2 2 1 2 0 23 28
B. Simmons 27 6/10 0/0 1/3 1 4 5 6 0 0 2 0 13 16
J. Butler 27 4/9 1/2 0/0 2 3 5 5 1 3 4 1 9 14
J. Redick 26 4/8 3/6 0/0 0 0 0 2 1 0 0 0 11 9
J. Bolden 14 2/4 2/4 0/0 0 1 1 0 4 0 2 1 6 4
M. Scott 13 1/3 0/2 0/0 0 4 4 0 0 0 2 0 2 2
J. Ennis III 20 5/8 1/3 0/0 1 2 3 3 5 1 1 0 11 14
J. Simmons 11 4/9 2/4 0/0 0 2 2 0 0 0 0 0 10 7
G. Monroe 6 2/4 0/1 1/1 1 2 3 0 1 1 2 0 5 5
B. Marjanovic 14 3/5 0/1 1/1 2 5 7 4 2 0 3 0 7 13
T.J. McConnell 23 3/8 0/0 0/0 1 3 4 7 2 1 0 1 6 14
F. Korkmaz 12 3/6 1/1 0/1 0 1 1 2 3 0 1 0 7 5
Total 51/100 14/33 6/9 11 45 56 35 21 10 19 3 122
Nets / 100 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
J. Harris 29 4/11 1/5 0/0 2 5 7 0 0 1 3 0 9 7
J. Dudley 18 0/3 0/2 0/0 0 1 1 2 2 1 1 0 0 0
J. Allen 24 4/8 0/0 0/0 2 7 9 0 2 0 1 1 8 13
D. Russell 27 3/16 1/6 1/2 0 2 2 3 0 2 1 0 8 0
C. LeVert 31 6/12 1/3 5/8 1 2 3 4 1 1 4 0 18 13
R. Kurucs 15 4/8 2/3 4/5 2 5 7 1 3 1 0 0 14 18
R. Hollis-Jefferson 15 9/13 1/1 2/2 0 2 2 1 4 0 1 2 21 21
D. Carroll 17 2/7 2/4 2/2 0 2 2 0 0 0 0 0 8 5
S. Napier 16 3/5 1/2 4/4 1 3 4 10 0 1 0 0 11 24
S. Dinwiddie 22 1/7 0/2 1/2 1 0 1 4 0 1 1 0 3 1
D. Musa 5 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 1 1 1 0 0 -1
T. Pinson 9 0/1 0/1 0/0 0 1 1 0 0 1 1 0 0 0
T. Graham 12 0/1 0/1 0/0 0 2 2 1 0 0 0 1 0 3
Total 36/93 9/31 19/25 9 32 41 26 13 10 14 4 100
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés