News

Ben Simmons a fait oublier les sifflets

Auteur d’un triple double, le meneur de Philadelphie a répondu aux critiques de ses propres fans.

On l’avait quitté, tête basse, sifflé par son propre public, et Ben Simmons a répondu de la meilleure des manières en compilant un triple double dans le Game 2 face aux Nets. 18 points, 12 passes et 10 rebonds à 8 sur 12 au tirs en 30 minutes. C’est propre, et ça permet surtout aux Sixers d’égaliser dans la série face à Brooklyn.

Dès le début de match, l’Australien imprime son rythme au match. Les Nets lui barrent la route comme au Game 1 mais Ben Simmons va au bout. Il défie les grands, joue poste bas, et il trouve ses coéquipiers près du cercle. Main gauche ou main droite, ça fait mouche.

De l’autre côté du terrain, il perturbe D’Angelo Russell, se met sur les lignes des passes, et surtout il va au rebond. Ce qui lui permet de lancer les contre-attaques et de mettre Brooklyn sur les talons.

Mais le meilleur est à venir. Au retour des vestiaires, Ben Simmons insiste. Deux fois de suite, il trouve Joel Embiid en transition, et Philly se détache. Mieux, il vole un ballon et s’en va inscrire un lay up pour conclure un… 21-2 ! Il peut alors imiter Allen Iverson, présent aux côtés de Dikembe Mutombo, et mettre sa main près de l’oreille pour écouter ce public qui le sifflait il y a deux jours.

« Je voulais juste être moi-même » expliquera-t-il. « À ce moment-là, je pensais aux sifflets du premier match, mais je n’ai que de l’amour pour cette ville. »

Ben Simmons, très facile, attendra le début du dernier quart-temps pour valider son triple double. Un dernier rebond et Brett Brown peut le rappeler sur le banc. À l’image des Sixers, l’Australien a réagi, avec la manière.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *