News Résumé

Les Clippers reviennent de -31 pour punir l’arrogance de Golden State !

Laissés pour mort, les Clippers ont réussi le plus gros comeback de l’histoire des playoffs derrière 61 points de leur impressionnant duo Lou Williams – Montrezl Harrell, pour crucifier les Warriors et récupérer l’avantage du terrain (135-131) !

Les Warriors entament ce deuxième match comme ils ont terminé le premier, avec des balles perdues stupides et un Stephen Curry avec la main chaude. Les Clippers répondent cependant immédiatement grâce à de bonnes premières minutes de Shai Gilgeous Alexander et deux tirs de loin de Patrick Beverley et de Landry Shamet (12-11).

DeMarcus Cousins touché

Alors que la défense de Golden State hausse le ton, DeMarcus Cousins intercepte une passe destinée à Ivica Zubac en tête de raquette pour partir seul en transition mais s’écroule au sol, se tenant le quadriceps gauche. Il file immédiatement aux vestiaires en boitant bas alors que toute l’Oracle Arena retient son souffle.

Ses coéquipiers ne baissent toutefois pas d’intensité et continuent de faire mal aux Clippers en marquant 15 de leurs 26 premiers points sur contre-attaque (26-18). Doc Rivers lance alors Montrezl Harrell et Lou Williams mais leur entrées n’a pas l’effet escompté. Après un quart temps, les Clippers comptent déjà six ballons perdus. Les Warriors ne sont eux guère plus adroits mais leur agressivité vers le cercle leur ont déjà donné 16 lancers francs (33-25) !

Stephen Curry déroule, les Clippers coulent

En l’absence de DeMarcus Cousins, le deuxième cinq des Clippers doit pouvoir se rapprocher mais la défense « made in 2015 » de Golden State, menée par le quatuor Iguodala, Thompson, Livingston et Bogut, sort les barbelés. Ils n’encaissent que quatre points en trois minutes et le poignet de Klay Thompson pousse leur avance à quatorze longueurs (43-29). Quatre points de Danilo Gallinari évitent à Los Angeles de sombrer mais les retours en jeu de Stephen Curry et de Draymond Green changent la donne. Green envoie tout de suite un Kevin Durant, jusqu’ici oublié et passif, au alley-oop. Curry offre un dunk à Kevon Looney d’une passe à terre dans le dos de la défense et, en 53 secondes, l’écart atteint les 17 unités (56-39).

Si Patrick Beverley, volontairement laissé ouvert, fait mouche de loin, Stephen Curry lui explique rapidement que le tir de loin, c’est son rayon ! Le double MVP enchaine deux bombines de suite, suivi d’un lay-up, avant de terminer la mi-temps d’un nouveau tir primé. Il marque onze points en moins de trois minutes, lui donnant 22 points sur seulement neuf tirs, pour permettre à son équipe de rentrer aux vestiaires à +23 (73-50) ! À la pause, une autre stat en dit long. Derrière les 14 points de Kevon Looney à 100% de réussite, les remplaçants de Golden State compte un point de plus que ceux de Los Angeles, avec un Lou Williams jusqu’ici muselé.

Les Warriors ressuscitent Lou Williams

La situation va de mal en pis pour les Clippers. Malgré les troisième et quatrième fautes de Stephen Curry, les Warriors leur sautent à la gorge pour débuter le troisième quart temps. La balle fuse, Draymond Green et Kevin Durant enchainent les caviars, Quinn Cook se prend pour le Chef et l’écart dépasse les trente points sur un dunk de KD avec la faute (94-63) ! En attendant le diagnostic de la blessure de Cousins, Steve Kerr donne du temps de jeu à Jordan Bell pour le remettre dans le bain avant un deuxième tour qui semble déjà se profiler.

Avec le match quasiment plié, l’intensité et la concentration des Warriors s’évaporent et les hommes de Doc Rivers s’engouffrent dans la brèche. Dans le sillage du duo Green – Williams, et derrière l’agacement provoqué par Patrick Beverley, ils passent un 19-5 à leur adversaire pour revenir sous la barre des vingt points (100-82). Lou Williams finit la période avec 17 points alors que les neuf ballons perdus de Golden State donnent dix neuf points sur un plateau aux Clippers ! Los Angeles inscrit donc 44 points dans ce troisième quart temps pour réduire son déficit de moitié et relancer la fin du match (108-94).

Lou Williams toujours bouillant !

Un tir primé de Landry Shamet confirme le momentum de son équipe et à onze minutes de la fin du match, tout est à refaire, ou presque, pour Golden State (108-98). Un bon passage de Shaun Livingston des deux côtés du terrain, aux côtés de Stephen Curry, redonnent un peu d’air aux locaux mais trois nouvelles pertes de balle font de nouveau pencher la balance côté Clippers. Un claquette main gauche d’Harrell, et une interception de Beverley sur Curry envoie Gallinari au dunk.

L’Italien continue sur sa lancée en enchainant un 2+1 et un tir de loin, Williams y va également de son panier avec la faute et L.A. inflige un 11-0 aux champions en titre pour revenir à -3 avec six minutes à jouer (120-117) !

Intelligemment, les Warriors mettent alors la pression sur Patrick Beverley et ce dernier écope de ses cinquième et sixième faute, pour le plus grand plaisir de l’Oracle. Les hommes de Steve Kerr ont toutefois un plus gros problème sur le dos : Lou Williams. Bouillant depuis le troisième quart temps, l’arrière dissèque la défense adverse à coups de lay-up improbables et de tirs en déséquilibre. Quand il ne marque pas, il trouve systématiquement Montrezl Harrell sous le cercle.

À jouer avec le feu…

Avec 70 secondes au chrono, un nouveau tir en déséquilibre de Lou Williams avec Klay Thompson à ses basques ramène les Clippers à égalité alors que Kevin Durant vient lui aussi d’écoper de sa sixième faute (128-128) !

Muselé depuis le début de la deuxième mi-temps, Stephen Curry décoche alors un tir à 3-points pour faire exploser l’Oracle Arena mais les Clippers ne paniquent pas. Lou Williams lui répond sans trembler, avant qu’un tir manqué de Klay Thompson ne débouche sur un 3-points de Landry Shamet qui climatise la salle (133-131). Avec 15 secondes à jouer, les Warriors ont toutefois la balle pour égaliser mais Stephen Curry décide de forcer un tir à 3-points qui ne trouve pas la cible.

Deux lancers de Montrezl Harrell scellent alors le retour improbable des Clippers, le plus important de l’histoire des playoffs !

Warriors / 131 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Green 37 5/9 1/3 3/4 0 3 3 9 4 2 4 1 14 20
K. Durant 34 5/8 0/1 11/12 0 5 5 5 6 3 9 1 21 22
D. Cousins 4 0/1 0/0 2/2 0 2 2 1 0 0 0 0 2 4
S. Curry 34 8/18 5/11 8/8 0 1 1 6 4 3 4 0 29 25
K. Thompson 32 6/11 1/4 4/4 1 2 3 2 4 2 0 0 17 19
J. Bell 4 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0
J. Jerebko 4 0/1 0/1 0/0 1 0 1 0 1 0 0 0 0 0
A. McKinnie 3 0/0 0/0 0/0 1 2 3 0 0 0 0 0 0 3
K. Looney 19 6/6 0/0 7/8 0 5 5 0 3 0 0 0 19 23
A. Bogut 17 1/2 0/0 1/2 3 6 9 2 2 0 0 1 3 13
Q. Cook 14 4/7 3/3 0/0 0 1 1 1 0 1 2 0 11 9
S. Livingston 12 3/6 0/0 0/1 0 1 1 0 1 0 1 2 6 4
A. Iguodala 26 2/6 1/5 4/4 1 3 4 5 5 0 2 0 9 12
Total 40/75 11/28 40/45 7 31 38 31 31 11 22 5 131
Clippers / 135 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Gallinari 35 8/17 3/6 5/6 1 3 4 6 1 2 3 0 24 23
I. Zubac 9 1/2 0/0 0/0 0 2 2 0 1 0 1 0 2 2
P. Beverley 32 3/8 2/5 2/2 1 1 2 5 6 1 2 0 10 11
L. Shamet 32 4/9 4/9 0/0 1 3 4 3 3 2 2 0 12 14
S. Gilgeous-Alexander 32 2/5 0/0 0/0 0 0 0 5 3 4 1 0 4 9
J. Green 15 5/6 2/3 1/2 2 5 7 1 6 1 2 0 13 18
M. Harrell 33 9/9 0/0 7/9 1 9 10 2 5 0 2 0 25 33
W. Chandler 10 1/3 0/2 0/0 0 2 2 1 2 1 1 0 2 3
L. Williams 33 13/22 2/4 8/10 2 0 2 11 3 2 5 1 36 36
G. Temple 10 2/4 1/2 2/2 0 1 1 0 3 1 0 0 7 7
S. Thornwell 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Total 48/85 14/31 25/31 8 26 34 34 33 14 19 1 135
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *