NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
MIA125
BOS113
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

La revanche de D.J. Augustin

En inscrivant le plus gros shoot de sa carrière dans le money time face au Raptors, le meneur du Magic a éteint les critiques sur son compte. Le tout en dominant Kyle Lowry.

Les playoffs sont souvent le théâtre des symboles. Que les Raptors s’inclinent dans le premier match d’une série où ils possèdent l’avantage est devenu une mauvaise, mais régulière, habitude.

Même face à une équipe du Magic qui n’avait qu’une ambition : déjouer les pronostics. Et sans doute que le joueur le plus revanchard est celui qui a le plus brillé. Depuis des années, le Magic cherche un meneur de jeu plus performant et cette saison, D.J Augustin a fait le travail quasiment dans l’indifférence.

Ancienne doublure de Kyle Lowry

Son premier match est une parfaite réponse aux plus sceptiques. En compilant 25 points à 9/13 au shoot et 6 passes, D.J. Augustin a dominé un bien pâle Kyle Lowry, qui termine avec aucun point à 0/7 au shoot. Comme il avait été une éphémère doublure de Lowry il y a quelques années, c’est une belle revanche, non ? « Pour être honnête, je n’écoute pas tout ça. Je ne l’ai jamais fait », affirme le principal intéressé. « Je suis petit et personne ne s’attendait à ce que je parvienne en NBA. Pourtant, c’est ma 12e saison. Je n’écoute pas les bruits extérieurs. Je m’occupe de ma famille, mes proches et mes coéquipiers. Si eux croient en moi, que mes coaches me lancent dans les matches, c’est tout ce dont j’ai besoin. »

Après une première mi-temps à 19 points, le meneur s’est un peu effacé, avant de plier le match dans le money time. En pleine bataille avec Kawhi Leonard, qui lui portait les Raptors dans les ultimes secondes, D.J. Augustin commence par déborder Danny Green et finir avec la planche pour égaliser à 101-101.

Puis, vient son panier à 3-pts à moins de 4 secondes de la fin. Le plus gros shoot de sa carrière, tout simplement. « Depuis que je suis en NBA, oui », répond le meneur. « J’ai shooté avec confiance. J’avais la main chaude pendant la rencontre et mes coéquipiers ont réalisé un excellent boulot avec leurs écrans. »

C’est aussi Toronto qui a mal jugé cette dernière action, bien lue par l’ancien meneur remplaçant de Charlotte ou du Thunder. « Ils ont switché toute la rencontre et quand je suis sorti de l’écran, j’ai vu Kawhi Leonard passer sous l’écran et Marc Gasol essayer de monter un peu. Ce dernier m’a donné un peu d’espace et j’ai pris ce que la défense m’a donné. »

Et si on lui donne beaucoup, D.J. Augustin ne se prive jamais pour tout prendre.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Orlando Magic en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés